Mort suspecte du tueur de l’érudit de Sagalé : Cheick Sako fait une nouvelle annonce…

Facebook icon Twitter icon
Justice
Maître Cheick Sako, Ministre d'Etat chargé de la justice
Maître Cheick Sako, Ministre d'Etat chargé de la justice

CONAKRY- Qu’est-ce qui est à l’origine de la mort de Mouctar Diallo le tueur-présumé de l’érudit de Sagalé Chérif Ibrahima Bah ? L’autopsie va bientôt parler ! Le ministre guinéen de la justice vient d’annoncer que le médecin légiste a commencé son travail et des échantillons seront envoyés à Paris pour déterminer la cause exacte de cette mort-subite.

« Le Professeur Hassane Bah a commencé l’autopsie. Je pense qu’il y a des échantillons qu’il faut envoyer à Paris, ça va être un peu long. Mais au niveau de la justice, l’autopsie est indispensable pour que les citoyens guinéens singulièrement ceux de Labé soient fixés », a annoncé le ministre Sako interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com.

L’assassinat horrible de Chérif Ibrahima Bah le 30 octobre dernier à Sagalé a plongé le Foutah dans le choc, la colère et l’indignation. Alors que l’enquête était en cours pour déterminer les véritables mobiles de cet assassinat odieux, le principal suspect transféré à Conakry sur instruction des hautes autorités a trouvé la mort dans des circonstances suspicieuses. Mais Cheick Sako rassure.

« Quand on a appris le décès-subite de l’assassin présumé de l’érudit de Sagalé, cela nous a amené à demander l’autopsie. Le ministre d’Etat Bah Ousmane qui était à Pita m’a téléphoné, je lui ai dit de rassurer les sages de Labé et de Sagalé qu’on va faire l’autopsie pour connaitre les  vraies raisons du décès de ce monsieur qui a ôté la vie à un érudit de notre pays », a confié le ministre d’Etat qualifiant l’acte criminel commis par Mouctar d’inacceptable.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 16 novembre 2017 à 17:52

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi