Emeutes à Sangarédi : plus de 50 personnes dont des mineurs incarcérées à la maison centrale…

Facebook icon Twitter icon
Société

CONAKRY-Plusieurs personnes arrêtées en marge des violentes manifestations ayant secoué la sous-préfecture de Sangarédi la semaine dernière sont incarcérées à la maison d’arrêt de Conakry.

Ce sont en tout cinquante-sept (57) personnes dont 29 mineurs qui sont détenues à la maison centrale depuis le 13 novembre. Certains d’entre eux (les détenus, ndlr) sont accusés de rebellions et destruction d’édifices, a appris Africaguinee.com. Parmi les mineurs, il y a plusieurs dont l’âge varie entre 11 et 14 ans.

« Nous sommes en train de travailler avec le tribunal pour mineurs pour libérer les enfants parce qu’un mineur ne peut pas être incarcéré dans une maison d’arrêt comme la maison centrale », a confié à Africaguinee un acteur d’une ONG de défense des droits humains.

Certains parents de ces mineurs détenus s’inquiètent du sort de leurs enfants. Une mère de famille contactée par notre rédaction depuis Sangarédi a fait part de sa préoccupation et a indiqué que son enfant a été ramassé alors qu’il était juste arrêté au bord de la route.

Les populations de cette bourgade riche en bauxite ont manifesté la semaine dernière contre le manque de courant dans leur localité. Des scènes de pillages et de destructions de biens été enregistrés lors de ces violences.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 16 novembre 2017 à 15:14

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS