Nzérékoré : l’Union Européenne et l’AFD font un important don de médicaments à la Guinée…

Facebook icon Twitter icon
Santé

NZEREKORE- C’est un important don de médicaments que viennent de faire l’Union Européenne et l’Agence Française de Développement à la Guinée. Ce don d’une valeur estimée à plus de 2 millions d’Euros, s’inscrit dans le cadre du projet « PASA » financé par l’Union Européenne et l’AFD. Ce projet d’appui à là santé vise à appuyer le Gouvernement de la République de Guinée dans sa stratégie de réduction de la pauvreté et de contribuer à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dont la réduction de la mortalité maternelle et celle des enfants de moins de 5 ans, et l’amélioration de la santé maternelle.

Depuis 2011, la Direction Générale de la Pharmacie Centrale de Guinée a engagé un vaste programme de reformes qui visent essentiellement à rendre davantage disponibles les médicaments essentiels dans les structures sanitaires du pays.

« Aujourd’hui est un jour extrêmement important pour la Pharmacie Centrale de Guinée. On ne peut pas parler de la politique nationale de développement sanitaire sans parler de la politique pharmaceutique. Comme vous le voyez, la politique pharmaceutique nationale de la République de Guinée a 4 objectifs : la disponibilité, l’accessibilité géographique et financière, la qualité des médicaments et l’usage rationnel », a déclaré Dr Moussa Konaté, le Directeur Général de la Pharmacie Centrale de Guinée.

La Pharmacie Centrale de Guinée entend mettre en place un mode de gestion tout particulier des médicaments mis à sa disposition. Il s’agira notamment de former les agents de santé et de la réhabilitation des points de vente des médicaments dans les structures de santé publiques.

Pour sa part, la représente de l’AFD a mis l’accent sur l’engagement de la France pour l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant.

 « La France s’est engagée en 2010 au Canada à apporter 500 millions d’Euros sur 5 ans à ses pays partenaires pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant. C’est dans ce cadre que l’AFD a décidé en 2013 d’octroyer 10 millions d’Euros à la Guinée pour le renforcement de son système de santé, et l’amélioration de la santé maternelle et enfantine. Les services techniques sanitaires tels que la direction régionale de la santé et la direction préfectorale de la santé doivent demain pouvoir disposer d’un budget propre leur permettant d’effectuer des supervisions pour s’assurer de la qualité des soins. La pharmacie centrale qui aujourd’hui reçoit cette dotation en médicament doit être demain le seul acheteur de médicament au compte de ce pays pour les structures sanitaires publiques, et doit demain disposer de tous les budgets publics consacrés à l’achat des médicaments de réactifs et de consommables. C’est son mandat », a souligné madame Béatrice de l’Agence Française de Développement.

A rappeler que ce don permettra aux structures sanitaires du pays de disposer de meilleurs services grâce à la disponibilité des médicaments de qualité. Ces produits vont être distribués dans tout le pays par la Pharmacie Centrale de Guinée.

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Créé le Vendredi 10 novembre 2017 à 14:02

Facebook icon
Twitter icon
Google icon