.

Alpha Condé dans la famille Somparé : confidences et témoignages émouvants…

Facebook icon Twitter icon
Décès d'Aboubacar Somparé
Alpha Condé dans la famille de feu Aboubacar Somparé
Alpha Condé dans la famille de feu Aboubacar Somparé

CONAKRY-Le Président de la République s’est rendu ce vendredi 3 novembre 2017 dans la famille Somparé à Matoto pour adresser les condoléances de la nation suite à la disparition de l’ancien président de l’Assemblée Nationale. Alpha Condé était accompagné de plusieurs de ses proches collaborateurs. Sur place, le Chef de l’Etat n’a pas tenu de discours mais a offert une enveloppe symbolique, comme prix du linceul.

Avant lui, plusieurs personnalités politiques étaient venues adresser leurs condoléances à la famille Somparé. L’actuel président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Kory Kondiano a salué la mémoire de son feu prédécesseur au perchoir.

Kory dénonce l’ingratitude de l’Etat…

« Il a servi la Guinée de manière désintéressé, sans contrepartie », a témoigne l’honorable Kondiano, qui a cependant dénoncé l’ingratitude de l’Etat envers le disparu. « Dans tous les pays du monde l’Etat est ingrat. Vous le servez, vous disparaissez, pour l’Etat c’est comme si vous n’aviez pas existé », déplore la 2ème personnalité du pays, demandant aux guinéens de prier pour le repos de l’âme repose de feu Aboubacar Somparé.

Le leader de l’union des forces républicaines est très ému par la disparition d’Elhadj Aboubacar Somparé. Sidya Touré qui s’est rendu dans la famille éplorée a fait des confidences sur ses relations avec l’ancien président de l’Assemblée Nationale.

Solano : « on a installé le PUP dans la douleur en 1992… »

Moussa Solano, compagnon de lutte du disparu se souvient : « Nous avons été les fondateurs du PUP (Parti de l’Unité et du Progrès, Ndlr) ensemble à Mamou le 26 mars 1992, nous avons procédé à l’installation du parti dans la violence, dans la douleur, mais nous avons été courageux et très sérieux », témoigne-t-il.

Pour ce haut dignitaire du régime de Lansana Conté,  feu Aboubacar Somparé était un homme affable, généreux et un intellectuel accompli. « Je garde de lui des souvenirs forts. Il était d’une sociabilité extrêmement intéressante. C’est pourquoi il avait autant de sobriquets qui traduisent les relations qu’il avait. Nous sommes dans la douleur, la compassion et dans la tristesse suite à la perte de Monsieur Somparé. Que la terre de Guinée qu’il a tant aimée lui soit légère », prie M Solano.

La famille Somparé est sous le choc mais garde le moral haut. Pour Amara Somapré, deuxième garçon d’Aboubacar Somparé, tout le monde est unanime que son papa a été un grand homme qui a marqué l’histoire de son pays. Toute chose qui le réconforte.

Sa sœur Somparé Fatoumata Titine, dit que la disparition de son papa est un grand choc, mais se dit fière. « Je  m’y fais et je suis fière de mon père parce que c’est un héros national. Je pleure c’est vrai, mais je sais que toute une nation est en train de pleurer sa mort. Il a été un homme noble, je remercie Dieu le Tout-puissant et prie qu’il l’accueille aujourd’hui dans son royaume éternel », témoigne la benjamine de famille.

Pour l’heure, le programme des obsèques ne sont pas dévoilés. Elhadj Aboubacar Somparé laisse derrière lui cinq (5) enfants et une veuve.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 03 novembre 2017 à 17:31

Facebook icon
Twitter icon
Google icon