.

Guinée : lancement en "grande-pompe" de la semaine nationale de la citoyenneté…

Facebook icon Twitter icon
Citoyenneté

CONAKRY-La semaine nationale de la citoyenneté a été lancée ce mercredi 1er novembre 2017 sur des chapeaux de roue, a constaté Africaguinee.com.

L’évènement a réuni plusieurs acteurs sociopolitiques au palais du peuple. Pour cette seconde édition, le thème retenu est  « Le citoyen dans la construction de la Nation », et pour  slogan « Un peuple-Une volonté-Une Nation ».

Connu pour ses ‘’critiques’’ vis-à-vis des tares qui gangrènent la nation guinéenne,  Kalifa Gassama Diaby, Ministre  de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, n’a pas dérogé à la règle. Il a surtout insisté sur le rôle de la justice qui doit être selon lui à l’avant-garde de la création d’une Nation où il fait bon vivre.

‘’ Si nous voulons une nation guinéenne, il faut la justice, la justice pour tous les guinéens, qu’elle soit une justice qui soit capable de transcender nos intérêts politiques et sociaux, il faut garantir à chaque guinéen où qu’il se trouve, quel que soit son choix politique il faut lui garantir cette neutralité de l’institution judiciaire. Si nous voulons aussi une nation, il nous faut impérativement ces deux choses non négociables parce qu’elles sont absolument indispensables pour toute vie humaine. Il nous faut un Etat qui puisse servir  de la façon la plus saine et la plus rigoureuse de son autorité légitime et légale et qui puisse faire régner l’ordre et la discipline légale dans la société’’ a prôné le ministre Kalifa Gassama Diaby.

Aux dires du chef  du  département, organisateur de l’évènement, pour défendre l’idéal d’une nation, il faut  une cohésion fraternelle  et une expression même de la liberté de chaque être de choisir la communauté politique dans laquelle il souhaite accordée son temps pour  lui confier sa destinée

‘’ Notre peuple a questionné notre incapacité à dialoguer sereinement,   à poser des débats lucides sans violence, sans haine, à interpeller notre conscience patriotique individuelle et collective comme nos ancêtres du Foutah, de la Foret, de la Haute-Guinée et de la Basse-Guinée, et aux héros de l’indépendance et toutes les braves femmes qui se sont battues pour nous léguer  une terre et une belle nation de justice de dignité et d’égalité’’ a-t-il dit.

Le Mamady Youla, Premier Ministre a quant à lui indiqué que le désir de civisme et de paix  imposent à l’Etat d’œuvrer pour l’effectivité de l’Etat de droit de la justice et de la sûreté.

‘’ Le gouvernement y travaille et ceci reste notre devoir et notre souci permanent. La citoyenneté exige aussi de chaque guinéen des devoirs à assumer aussi bien vis-à-vis de l’Etat, vis-à-vis de la société et vis-à-vis de son prochain’’ a fait remarquer le chef du gouvernement guinéen.

Selon Mamady Youla, le chemin sera encore long pour atteindre la nation rêvée. Mais il a  foi en chaque guinéen pour l’atteinte de cet idéal.

‘’ Ce qui fait notre richesse est que beaucoup de personnes nous envie de l’extérieur  (…), je veux parler de la solidarité qui nous lie, est c’est ce qui fait notre richesse. Ensemble nous pouvons tout, c’est pourquoi j’en appelle la conscience de chacun de vous,  pour dire sa fierté d’être guinéen pour montrer sa volonté de faire corps afin de bâtir ensemble notre nation’’ a lancé le chef du gouvernement.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13  

Créé le Mercredi 01 novembre 2017 à 21:12

Facebook icon
Twitter icon
Google icon