Guinée : Alpha Condé de nouveau visé par une plainte…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Alpha Condé, Président de la République de Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY- Alpha Condé est de nouveau visé par une plainte. Le Chef de l’Etat guinéen est accusé d’expropriation d’un hôtel situé au centre-ville de Conakry par son ancien allié El hadj Mamadou Sylla, a appris Africaguinee.com.

Le leader de l’Union Démocratique de Guinée évalue la dette d’Alpha Condé envers lui à 12 milliards 500 millions de francs guinéens. L’ancien Président du Patronat guinéen menace de porter plainte contre le Chef de l’exécutif guinéen.

« Il (Alpha Condé, Ndlr) n’a qu’à construire tous les buildings qu’il veut, faire tout ce qu’il veut, mais le moment venu, je porterais plainte contre lui pour mes 12 milliards 500 millions de francs guinéens puisque pour le moment il est en position de force parce qu’il a la justice acquise à sa cause », prévient le Président de l’UDG, ancien allié politique du Président Condé de 2010 à 2017.

Selon le Président de l’UDG, tout est parti de la cession de l’hôtel de kaloum contre 12 milliards 500 millions de francs guinéens par Mamadou Sylla au profit du Président Condé pour sa rénovation. Au terme de cette cession, Alpha Condé se serait personnellement engagé à payer cette somme au Président de l’UDG.

« Après la cession de cet hôtel, Alpha Condé s’était personnellement engagé à me payer les 12 milliards 500 millions de francs guinéens, mais depuis, c’est seulement un milliard 500 millions de francs guinéens qui m’ont été versés après que je me sois personnellement rendu à la présidence pour tempêter », nous a confié le nouvel allié de Cellou Dalein Diallo.

Ce bail n’est pas la dernière expropriation dont il dit être victime de la part du pouvoir d’Alpha Condé. Ses magasins de stockage au port autonome de Conakry lui ont été aussi repris puis remis à un Libanais alors qu’il était en séjour à Paris enchaîne-t-il.

« Il a envoyé Malick Sankhon faire un faux meeting ici et pendant lequel il a déclaré que les gens qui sont des créanciers de l’Etat et dont leurs radios sont en train d’insulter l’Etat en faisant référence à l’émission ‘Gbountougny’, on va tout leur retirer. Ainsi, ils sont allés récupérer ces magasins que j’avais déjà baillés pour une courte durée et les ont remis à un Libanais pendant que j’étais à Paris. Ils ont pris un véhicule dans lequel ils ont embarqué tous mes bagages et ils sont venus les déposer ici dans ma cour. Où vous avez vu des choses se passer comme ça, sans préavis, rien ? C’est pour vous dire jusqu’où nous subissons aujourd’hui, mais nous comptons sur Dieu pour qu’il nous aide à dépasser tout ça », plaide l’allié actuel de l’UFDG que dirige Cellou Dalein Diallo. Il ajoute que l’Etat guinéen lui doit aussi 20 millions de dollars américains. Mamadou Sylla explique qu’il a prêté cet argent à l’Etat guinéen dans le cadre de sa bataille contre les incursions rebelles dans la région forestière entre les années 2000 et 2001.

 

Sâa Momory Koundouno

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 25 octobre 2017 à 13:13

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi