Mamou: Célébration de la journée mondiale de l'alimentation…

Facebook icon Twitter icon
Société

MAMOU- À l'instar des autres pays du monde, la journée internationale de l'alimentation a été célébrée ce lundi 16 octobre 2017 à la maison des jeunes de Mamou. Placée sous le thème: Changeons l'avenir des migrations et investissons dans la sécurité alimentaire et le développement rural, cette cérémonie a connu la présence de plusieurs cadres du Gouvernement et des grandes institutions représentées en Guinée.

C'est le Gouverneur de la région administrative de Mamou, Amadou Oury Diallo qui a ouvert la séance par un discours dans le quel il a rendu un vibrant hommage au Président de la République pour dit-il l'attention particulière qu'il accorde au développement du secteur rural dans notre pays en vue d’atteindre l'auto-suffisance alimentaire.

" Je voudrais en cette circonstance , rendre un vibrant hommage à tous les gouvernements et singulièrement auPprésident de la République pour l'attention particulière qu'il accorde au développement du secteur rurale dans notre pays en vue d'atteindre l’objectif de l'autosuffisance alimentaire.  La région de  Mamou qui a le privilège d'abriter la présente cérémonie, recelle d'importantes potentialités agricoles, mais l'enclavement de certaines zones de production constitue un serieux handicap dans l'acheminement de la production vers les zones de commercialisation et de consommation ".

Prenant la parole, Mohamed Garva, Représentant de la FAO, s'est accentué sur les avantages et les inconvénients de la migration.

" La migration est essentielle à l'histoire humaine. Elle est la source de multiples avantages économiques et culturels. Mais lorsque les gens migrent par désespoir, c'est une autre affaire. La migration forcée tire ses racines dans les conflits, l'instabilité politique, La pauvreté externe, la faim et la dégradation de l'environnement".

Pour Elhadj Mohamed Toure, Directeur national de l'agriculture, represesentant le ministre de l'agriculture,  tant que la source de la migration n’est pas connue en Afrique,  il y aura toujours de la pauvreté et les changements climatiques.  Chaque homme à droit au bonheur dont la recherche pousse certains à la migration. Comme le bien-être doit d'abord se construire chez soi, la nature a doté notre pays de ressources nécessaires pour nous permettre de lutter efficacement contre la pauvreté et assurer la sécurité alimentaire, cette situation est bien comprise par le Président de la République.

Cette journée a pris fin par une course de quelques élèves en série: filles et garçons suivie de la remise de quelques prix aux participants à cette rencontre.

 

Habib Samake

Correspondant régional

D'Africaguinee.com à Mamou

Tél. (00224)623093998

Créé le Mardi 17 octobre 2017 à 20:21

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS