La veuve du journaliste Koula Diallo parle : « Je ne pardonnerai jamais celui qui a tué mon mari… »

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY-Quelles sont les attentes de madame Binta Diallo, dans le procès des meurtriers présumés de son feu époux Mohamed Koula Diallo, tué le 05 février 2016 ?

Cette jeune femme qui vit au Sénégal avec ses parents depuis la fin de son veuvage n’attend pas grand-chose dans ce procès même si elle dit être derrière la justice. Aujourd’hui, elle se tourne vers l’éternel et attend surtout le verdict de la justice divine le jour du jugement dernier.

Elle avertit qu’elle ne pardonnera pas les meurtriers de son mari. « Celui ou ceux qui ont ôté la vie de mon feu mari, je les laisse devant Dieu. La justice divine nous séparera le jour du jugement dernier. Je ne leur pardonnerai pas. Dieu tranchera demain », a-t-elle indiqué dans un entretien accordé à un journaliste d’Aficaguinee.com.

Mohamed Koula Diallo a été tué le 05 février 2016 devant le siège de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) alors qu’il couvrait une réunion du conseil politique du parti. Dans la foulée des affrontements qui ont éclaté entre camps rivaux du parti, le journaliste a reçu une balle dans la poitrine qui lui a été fatale. Le procès débuté en août dernier se poursuit à Conakry. Deux agents de la sécurité de l’UFDG ont déjà comparu mais ont tous nié les faits.

« Je suis derrière les autorités judiciaires. Que la justice fasse son travail, c’est à elle de rendre justice ici-bas. Si on m’appelle aujourd’hui pour témoigner je vais le faire, mais je me tourne devant Dieu le Tout-puissant », a confié exclusivité à Africaguinee.com, la veuve du Journaliste Mohamed Koula Diallo.   

 

BAH Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 113

Créé le Lundi 16 octobre 2017 à 11:50

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi