Révélations: Dadis Camara, Abdoulaye Wade et les opposants séquestrés...

Facebook icon Twitter icon
Enquête

CONAKRY-Il appelait affectueusement "papa"; le Capitaine Moussa Dadis Camara vouait un immense respect au président Abdoulaye Wade. Après la séquestration de plusieurs leaders de l'opposition dont Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et le défunt Jean Marie Doré, un homme a joué un rôle clé pour raisonner Dadis Camara, alors chef d'une junte à la tête du pays: Kabinet Komara. Premier ministre de la junte, Komara avait sollicité l'aide du président Abdoulaye Wade pour éviter le pire. 

" Ce jour-là, c'était le jour le plus sombre de ma carrière. J'étais complètement désespéré. J'ai automatiquement téléphoné au  président Wade. Je lui ai dit, les infos que j'ai, il était 16 heures, c'était extrêmement grave pour notre pays », témoigne M. Komara dans les colonnes de nos confrères du Démocrate avant de poursuivre:  

"Me Wade, m'a dit ce que je lui propose. Je lui ai promis de tout faire pour être devant le capitaine Dadis à 20h. Vous me donnez le nom de quelqu'un que je vais appeler. Dès que vous allez décrocher, je vais lui passer le téléphone ». C'est ce qu'on a fait, ajoute-t-il. « On s'était convenu de ce qu'il fallait lui dire : libérer tous les leaders politiques séquestrés à la clinique Pasteur ».

« Et quand le président Wade lui parlait, il disait au président Wade : oui, papa, oui papa au téléphone, je vais y penser », raconte M. Komara. Selon lui, il aurait par la suite demandé au chef de la junte, ce qu'ils se sont dit. « Dadis a répondu que le président Wade voudrait qu'il libère les leaders politiques. Il a promis de réfléchir et de trouver la meilleure forme. C'est après que j'ai appelé le frère Koutoubou pour lui dire de réunir rapidement les chefs religieux pour venir au camp Alpha Yaya Diallo ». C'est maintenant ou jamais pour les libérer", conclu Komara dans son témoignage.

Très discret depuis les évènements tragiques du 28 septembre 2009, Kabinet Komara a dirigé l'Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

Africaguinee.com (avec le démocrate)

Créé le Vendredi 13 octobre 2017 à 21:26

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi