Confidence de Dr Faya Milimono : « j’ai reçu un email de Cellou Dalein Diallo… »

Facebook icon Twitter icon
Interveiw

CONAKRY-Pourquoi Faya Milimono ne fait-il pas partie de la liste de Conseillers arrêtée par Cellou Dalein Diallo ? Le leader du Bloc Libéral a-t-il été consulté avant la mise en place de ce cabinet ? Dans un entretien exclusif accordé à notre rédaction, l’opposant a apporté quelques éclaircssements. Lisez…

Africaguinee.com : Dr Faya Milimono bonjour ! Le Chef de file de l’opposition guinéenne vient de rendre public la composition de son cabinet. Dites-nous est-ce que vous avez été consulté par Cellou Dalein Diallo avant la mise en place de ce collège de conseillers ?

Dr Faya Milimono : Oui le Bloc Libéral par ma voix a été consulté pour la mise en place du cabinet.

Votre nom n’y figure pas. Pour quelle raison ?

Je ne peux pas dire la raison, mais je suis souvent de ceux qui ne discutent pas des questions de prérogatives. Le Président de la République a par exemple la prérogative de nommer à toutes les fonctions civiles et militaires dans notre pays. Même si par principe, le BL ne partage pas cela, parce que pour nous, c’est donner trop de pouvoir à une personne que de lui permettre de nommer à toutes les fonctions civiles et militaires, professionnelles ou politiques. C’est dangereux dans un pays.

Nous avons aussi un Chef de file de l’opposition qui a tout à fait le droit de nommer qui il veut dans son cabinet. C’est des choses que nous ne discutons.

Vous ne discutez pas certes, mais est-ce que c’est parce que vous n’êtes pas intéressés d’être conseiller du Chef de file ou bien c’est parce que vous avez pris de court par la publication de la liste ?

Nous avons vu la liste qui a été publiée. Je n’étais même pas là. J’étais en voyage, c’est à mon retour que j’ai vu dans les réseaux sociaux la liste. Donc, voilà.

L’entourage de Cellou Dalein Diallo nous a confié qu’on vous a écrit deux lettres et que dans la première vous aviez donné votre accord de principe. Le confirmez-vous ?

Il n’y a jamais eu de réponse. D’ailleurs il y a eu une seule lettre et non deux. J’ai reçu une lettre proposant que je sois membre du cabinet. J’ai eu à demander verbalement quel était le contenu de ce qu’on appelle conseiller du cabinet du Chef de file de l’opposition. J’avoue que je n’ai pas eu de réponse en clair par rapport à cela.

Aussi en tant que leader d’un parti politique, on ne me sollicite pour être dans le cabinet du Chef de file de l’opposition parce que je suis Faya Milimono, mais plutôt parce que je suis président d’un parti politique. Alors, avant que je ne prenne la décision de dire oui ou non, il faut que je me concerte avec les gens que j’ai autour de moi. Donc, il fallait que je prenne le temps pour d’en parler avec les personnes autour de moi et c’est ce qui fut fait.

Dernièrement quand j’étais à l’étranger, j’ai reçu un email de deux lignes du Chef de file de l’opposition me rappelant la lettre qui avait été adressée à ma personne. Alors, ma réponse était de dire que j’étais à l’extérieur du pays et que je rentrai. Et qu’une fois mon retour au bercail, quelque soit la décision que prendrai par rapport à cette offre, je la lui ferai savoir. Donc, ce fut la dernière conversation par écrit.

Et par la suite vous avez observé comme tout le monde la composition du cabinet ?

Oui c’est ça.

Comment voyez-vous la composition de ce collège de Conseiller ?

Comme je viens de le dire, c’est une question de prérogative. On ne discute pas de ça. C’est une question de goût d’ailleurs. On ne peut pas discuter pourquoi quelqu’un aime le vert, le rouge ou le jaune. Les goûts ne se discutent pas.

Dr Faya Milimono dans cette liste on ne voit personne issue de l’opposition « classique » puisque Papa Koly Kourouma, Makanéra, Mamadou Sylla sont tous venus tout dernièrement dans l’opposition. N’est-ce pas intriguant ?

C’est peut-être eux qui ont amené la nouvelle énergie pour compenser cela.

Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Jeudi 12 octobre 2017 à 10:20

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi