CPI: Laurent Gbagbo victime d'un "montage" organisé par la France?

Facebook icon Twitter icon
Justice

LA-HAYE-L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo a-t-il payé ses relations exécrables avec la France?Selon une enquête menée par nos confrères de Mediapart, Laurent Gbagbo aurait été transféré à la Haye devant la Cour pénale internationale  (CPI)grâce à un coup de main de...la France!

Le site accuse la Cour de “montage” et affirme détenir les preuves. Médiapart exhibe ainsi dans son article un courriel envoyé à des responsables français du ministère des Affaires étrangères dans lequel il est demandé de maintenir Laurent Gbagbo en prison sur ordre de Luis Moreno-Ocampo (procureur de la CPI à l’époque). Ce courrier a été envoyé le jour de l’arrestation de l’ancien président ivoirien par les hommes d’Alassane Ouattara alors même que la Cour n’avait pas été saisie par la Côte d’Ivoire. Le mail demandait de faire pression pour le garder en prison le temps qu’un pays africain demande son transfert à la CPI. 

Suite à ces révélations, la procureur de la CPI , Fatou Bensouda a annoncé l'ouverture d'une enquête sur cette affaire.

Récemment, les avocats de Laurent Gbagbo avaient réclamé sa libération. Mais cette demande a été rejetée par la CPI.

A suivre...

Africaguinee.com(avec AFP)

 

Créé le Samedi 07 octobre 2017 à 17:18

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi