Guinée: Acculé par ses opposants, un autre front menace le pouvoir d'Alpha Condé

Facebook icon Twitter icon
Grève

CONAKRY-A côté de la marche de l'opposition, un autre front attend le pouvoir du président Alpha Condé.

Selon nos informations, ce sont les banques, assurances et micro-crédits qui  menacent de nouveau de fermer à travers le pays dans les prochains jours.

Les syndicalistes réunis au sein de la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances de Guinée (FESABAG) dénoncent une "intimidation" contre eux  de la part des patrons des Banques.

Une grève n'est pas à exclure dès la semaine prochaine, si aucune action n'est prise par le gouvernement et le patronat.

Voir aussi-Guinée: les banquiers dans les rues

Récemment, un accord avait été signé avec la FESABAG pour lever une grève générale qui avait paralysé le pays.

A suivre...

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 04 octobre 2017 à 13:10

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS