Fodé Oussou : « quand j’arrivai à l’UFDG en 2009… »

Facebook icon Twitter icon
Politique
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG
Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG

CONAKRY-La réplique du vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée face aux accusations du Secrétaire Général du ministère des Affaires Etrangères, ne s’est pas faite attendre. Ce samedi 30 septembre 2017, Hady Barry a accusé Dr Fodé Oussou Fofana de s’enrichir sur le dos des victimes des manifestations via son officine. Le chef de file des libéraux démocrates au parlement, qualifie ces allégations de calomnies.

« Les débats de caniveaux qui consistent à faire des calomnies, à raconter des histoires de la part de celui qui est considéré comme étant le secrétaire général d’un département aussi stratégique que celui des Affaires Etrangères est une honte pour notre pays, c’est une honte pour le RPG arc-en-ciel. Je remercie le tout-puissant du fait que je n’ai jamais appartenu à l’administration guinéenne. Depuis ma sortie d’université, j’ai travaillé dans le secteur privé d’abord comme délégué médical ensuite pour moi-même », rétorque l’opposant.

En Guinée le débat politique a pris une posture radicale ces dernières semaines. Mouvance et opposition s’attaquent violemment par medias interposés. Les lieux des rassemblements politiques sont devenus des espaces par excellence de règlement de comptes. L’escalade verbale a atteint son summum.

Le rassemblement du parti présidentiel  de ce samedi 30 septembre 2017 n’a pas fait exception à cette règle. Hady Barry a accusé Fodé Oussou d’avoir une pris une dette de plus 100 millions pour renflouer son officine en 2009. « Faux », rétorque l’opposant.

« Je remercie Dieu parce que quand j’arrivai en 2009 à l’UFDG, j’étais déjà propriétaire de ma pharmacie depuis 2006, président de l’ordre national des pharmaciens de Guinée, président de l’inter-ordre des pharmaciens d’Afrique et superviseur de douze laboratoires. Je n’ai pas besoin de me justifier par rapport à ces calomnies. Je ne suis arrivé en politique pour trouver une maison, ni pour chercher de l’argent », précise le parlementaire, conseillant Hady Barry de consulter un psychiatre.

« Honnêtement je suis très gêné de répondre à Hady parce qu’il a eu une enfance douloureuse. Il a eu des problèmes psychiques, peut-être qu’aujourd’hui, il a les séquelles de ça ou bien c’est son état de santé qui s’aggrave. Si j’ai un conseil à lui donner, c’est d’aller voir un psychiatre. Parce que tous les pharmaciens savent que la pharmacie étoile n’a jamais été en difficulté à plus forte raison que quelqu’un m’assiste », a répliqué le vice-président de l’UFDG.

En se lançant en politique, Fodé Oussou Fofana dit avoir été animé par un seul objectif. Celui de se battre avec conviction pour que le Président Cellou Dalein soit le Président de la Guinée en 2020. « Pour ce débat là je suis prêt à en discuter. Mais les débats de diffamations, de calomnies, ne m’intéressent pas. Heureusement que le Président Cellou, les militants de l’UFDG sont là, ils savent qui je suis. Il faut qu’on élève le niveau du débat », a clarifié l’ancien directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo.

 

Diallo Boubacar 1

PourAfricaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 01 octobre 2017 à 11:52

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi