Hady Barry accuse : « comment Fodé Oussou a pris 180 millions… »

Facebook icon Twitter icon
Politique

CONAKRY-Ce sont de graves accusations qui viennent d’être portées contre le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée. Hady Barry, secrétaire général du ministère des affaires étrangères accuse Dr Fodé Oussou Fofana de profiter des victimes des manifestations politiques pour s’enrichir.

« Le chef en général n’est pas mauvais, ce sont les à-côtés. En 2009, quand j’étais à l’UFDG il fallait trouver un bouffon pour animer la galerie au sein du parti. C’est en ce moment que quelqu’un nous a parlé d’un ancien président d’ordre des pharmaciens de Guinée, qui aurait détourné de l’argent et qui a été jeté par la porte. On a fait venir ce monsieur. Lui il a intérêt à ce qu’il y ait des marches. Pourquoi ? Généralement quand il y a des marches, il y a des blessés. Et quand il y a des blessés, il y a des médicaments. Il se trouve qu’il y a quelqu’un qui a une pharmacie par terre à Kaloum. Il a réussi à prendre son président en otage et qui est obligé à signer une exclusivité d’achat de produits quand il y a des manifestations », a accusé Hady Barry, membre du RPG arc-en-ciel.

Et d’assener : « Quelqu’un qui a appris la médecine, prêté le serment d’hypocrate et qui passe tout ton temps à pousser les jeunes à sortir, à barricader les rues, à attaquer les forces de l’ordre, à semer la pagaille dans la cité. Est-ce que tu es en vrai médecin ? Est-ce qu’un médecin peut se réjouir qu’il y ait des blessés pour qu’il puisse revendre ses produits. Ce monsieur qui est en train d’insulter le Pr Alpha Condé et la mouvance, qu’il nous dise comment il a fait pour renflouer sa pharmacie. Je sais lorsqu’il était venu, il a emprunté 180 millions à l’UFDG pour qu’on l’aide à remonter cette pharmacie qui était déjà coulée. Il est temps que les masques tombent, qu’on sache qui est qui dans ce pays. J’ai pitié des jeunes de l’UFDG parce qu’ils sont manipulés par une opposition riche », a assené le promoteur de Fouta fi Fow-fow fi Fouta.

« Je dirai à ce fameux docteur en pharmacie, au lieu de mobiliser les jeunes pour brûler les pneus, il fera mieux d’aller rencontrer un oustaz pour lui apprendre à réciter la Fatiha. Parce que on l’entend  c’est comme si une chèvre est en train de bêler. C’est tellement ridicule. On nous a appris qu’on ne peut répondre à un tonneau vide par le silence. J’ai longtemps entendu des âneries au compte de Hady Barry, à partir de maintenant, on va expliquer les choses pour que le peuple sache à qui est-ce que l’on a affaire », a averti M. Barry.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112 

Créé le Samedi 30 septembre 2017 à 18:16

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi