Guinée : l’espoir renaît chez le Commandant AOB et cie…

Facebook icon Twitter icon
Justice

CONAKRY- L’espoir est encore permis pour le Commandant Alpha Oumar Boffa Diallo, Madame Fatou Badiar et plusieurs de leurs codétenus dans l’affaire du 19 juillet. Un nouveau procès va s’ouvrir le 16 octobre prochain au tribunal de première instance de Dixinn pour déterminer la culpabilité ou non de ces accusés qui avaient été condamnés par la Cour d’assises de Conakry avant que la Cour suprême ne casse l’arrêt le 27 juillet 2017.

L’article 378 du nouveau code de procédure pénale autorise les tribunaux de première instance à juger les affaires criminelles.

Le Commandant AOB et ses codétenus sont accusés d’avoir mené une attaque contre la résidence privée du Président Alpha Condé dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Jeudi 21 septembre 2017 à 13:02

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi