Boké : les "exigences" de Mamadou Sylla, Makanéra et cie… (vidéo)

Violences à Boké

CONAKRY-Trois partis politiques de l’opposition vient poser des exigences au Gouvernement alors que la situation reste toujours tendue à Boké après trois jours d’émeutes.

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 15 septembre 2017, les partis UDG, FND, GRUP dirigés respectivement par Elhadj Mamadou Sylla, Alhousseine Makanéra Kaké et Papa Koly Kourouma, lancent un appel « pressant » au Gouvernement pour le retrait dans les rues de Boké des forces de l’ordre qui selon eux sont  à l’origine des violences en cours.

Ces partis qui disent exprimer leur soutien et leur solidarité à la population de Boké dans ses revendications,  invitent  le Gouvernement à la pro-action et de privilégier le dialogue pour règlement pacifique du conflit.

Autre demande que ces formations politiques formulent auprès du Gouvernement, c’est de diligenter une enquête rapide pour rechercher, arrêter et juger ceux qui sont à l’origine des violences et des tueries.

Merci de lire ci-dessous l’intégralité de cette déclaration…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 15 septembre 2017 à 18:07

TAGS