Médias: formation de plusieurs journalistes sur les questions de fiscalité

Médias

CONAKRY-Afin d’avoir une approche plus précise des médias guinéens su  l’administration fiscale du pays,  un séminaire de formation de deux jours (18 au 19 Août),  a été organisé par le  ministère du Budget à travers la Direction Nationale des Impôts (DNI),a constaté Africaguinee.com.

Placé sous le thème ‘’ Comprendre l’Administration Fiscale Guinéenne’’, cet atelier regroupe une cinquantaine de journalistes issus des medias publics et privés du pays.

Au cours de ces 48 heures d’échanges et de partages, quatre modules seront développés par d’éminents experts issus de l’administration fiscale guinéenne.

Selon Aboubacar Diallo directeur de la structure Wassolon Agency Communication, initiateur de ce projet de formation, il s’agit de parler de l’historique et du fonctionnement de l’administration fiscale guinéenne ; du lexique usuel et des principes généraux de la fiscalité ; des droits et devoirs des contribuables vis-à-vis de l’administration fiscale et d’avoir un aperçu sur les réformes en cours engagées par l’administration fiscale guinéenne.

Au cours de son intervention, Aboubacar Diallo a aussi dépeint la qualité des ressources humaines qui foisonnent dans la presse guinéenne.

‘’ Si les médias guinéens, pour la plupart, souffrent de la quasi-inexistence d’un marché publicitaire viable, il faut dire qu’ils souffrent tout autant, sinon plus, du défaut de qualité des ressources humaines qu’ils utilisent’’ a lancé le directeur général de Wassolon Agency Communication.

Le représentant de la présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC), Ousmane Camara, dans son allocution n’a pas manqué de tirer la sonnette d’alarme pour une meilleure professionnalisation de la presse guinéenne dans divers domaines.

‘’Nous nous réjouissons de cette formation des journalistes sur les notions de la fiscalité parce que quand vous faites un constat dans la presse guinéenne la professionnalisation manque. Chaque corporation a son lexique, son vocable et les mots appropriés. Si vous voulez parler des impôts, il faut utiliser les mots appropriés. Or, souvent vous les journalistes vous avez la prétention de tout connaitre’’, a lancé le commissaire de la HAC.

Pour sa part, le Directeur National des Impôts, Aboubacar Makissa Camara, a rappelé que la tenue de ce séminaire répond à un objectif précis qui est celui de l’implication de la presse dans le processus de sensibilisation des citoyens au civisme fiscal.  

‘’ Votre métier vous confère une proximité avec les populations. Ce qui fait de vous des partenaires de choix dans l’information et la sensibilisation des populations particulièrement les citoyens contribuables. C’est pourquoi, je voudrais solliciter solennellement votre concours pour nous permettre de consolider nos acquis et mieux atteindre les objectifs assignés à la Direction Nationale des Impôts. J’ose espérer que ces deux jours de travaux vous permettront de mieux appréhender cette opportunité pour un meilleur enrichissement de vos connaissances dans le domaine fiscal et formule le vœu que votre implication dans la vulgarisation du civisme fiscal ait l’impact souhaité sur les populations contribuables’’ a souhaité le directeur national des impôts à la cérémonie d’ouverture.

L’on rappelle que cet atelier de formation a été lancé sous les auspices de M Abraham Bouré, représentant spécial du ministre du budget.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinée.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Samedi 19 août 2017 à 10:44