.

Mamou: Une fille enceinte se suicide après avoir été chassée par ses parents...

Facebook icon Twitter icon
Echos de nos régions

MAMOU-Le corps sans vie d’une jeune fille a été retrouvé ce vendredi 18 Aout 2017 à Kimbely dans la commune urbaine de Mamou a constaté africaguinée.com.

La victime M’Balou Keita âgée d’une vingtaine d’année était en état de grossesse depuis quelques mois. Ses parents ayant découvert cette grossesse alors qu’elle n’est pas en situation de couple l’ont renvoyé de la maison.

Dans la matinée de ce vendredi 18 août, son corps a été retrouvé dans une maison non achevée à Kimbely. Interrogé le chef de quartier de Kimbely 2, Elhadj Mamadou Aliou Diallo explique comment il a été mis au courant de cette découverte macabre.

« C’est mon chef de secteur qui m’a informé de cela. Immédiatement je suis allé sur les lieux pour s’enquérir de la réalité. J’ai trouvé le corps en état de décomposition, alors je me suis rendu à la commune pour informer le président de la délégation spéciale, ensuite je me suis rendu à la gendarmerie ensuite  à la justice. Le Gouverneur, le préfet et le maire se sont tous déplacés pour venir restés à nos côtés pendant toutes ces heures avant que le corps ne soit transporté à la morgue de l’hôpital régional de Mamou », a expliqué M. Diallo. 

M. Demba Keita, l’oncle paternel de la défunte confie qu’il s’était opposé au renvoi de la fille du domicile familiale pour éviter ce qui est arrivé.

« Je leur avait dit de ne pas la renvoyer pour ça. Pour moi, si elle fait 9 mois de grossesse et les deux années de maternité elle saura d’elle-même la gravité de ce qu’elle a fait .Malheureusement ils ne m’ont pas écouté. Et maintenant, voilà le résultat. C’est ma femme qui m’a appelé pour me dire qu’une fille a été retrouvée  morte un peu en bas de chez nous. J’ai immédiatement pensé en elle. 30min après, on m’a rappelé pour me dire que c’était elle », a raconté M. Keita.

Interrogé, le parquet de Mamou n’a souhaité faire de commentaires. Le substitut du procureur Mr Ousmane Sané a cependant assuré que des enquêtes ont été ouvertes par la brigade de recherche.

« Je n’ai aucun commentaire à faire pour le moment. J’attend les rapports de l’hôpital régional qui a examiné le corps et de la brigade de recherche qui a ouvert les enquêtes pour nous permettre de savoir quelle est l’origine de cette mort », a indiqué M Sané.

De sources concordantes, on apprend que la fille s’est sentie abandonnée et sans soutien se serait suicidée. Mademoiselle Keita a été inhumé ce vendredi 18 août dans la soirée.

Habib Samake

Correspondant regional

Africaguinee.com

À Mamou

Tel:  (00224)623093998

 

  

Créé le Samedi 19 août 2017 à 17:59

TAGS