Guinée : l’opposition veut s’unir face à Alpha Condé…

Facebook icon Twitter icon
Opposition

CONAKRY-Minée par une division sans précédent, l’opposition guinéenne pourrait bientôt repartir sur de nouvelles bases. Un nouveau rapprochement est en perspective entre les principaux acteurs de ladite opposition. Des démarches allant dans ce sens sont entreprises depuis quelques jours, a appris Africaguinee.com. 

C’est le leader du Bloc Libéral, Faya Milimono qui pilote ces démarches. Interrogé par africaguinée.com, ce dernier justifie son action : la division profonde au sein de l’Opposition ne profite qu’à la mouvance présidentielle.

« L’opposition Républicaine qui comportait beaucoup de membres dont certains se sont retrouvés aujourd’hui du côté de la mouvance », constaté l’opposant, qui cite l’exemple de la NGR, la GéCi, l’UFR, le GPT, l’UFD.

Plus loin, Faya Milimono observe que la charte de l’opposition républicaine a été foulée au sol conduisant à certaines frustrations. « Il y a eu des décisions qui ont été prises par le passé qui n’ont pas été suivies d’effet et qui ont amené certains à perdre foi à l’opposition républicaine. Il y a la naissance du FAD qui à première vue était normal parce que c’est partis qui ont choisi de se donner la main et se préparer pour les élections. Mais par après quand on a suivi les déclarations de uns et des autres, on a compris que le malaise était plus profond », explique le leader du BL qui s’est attachée la lourde mission d’unir une opposition que tout oppose ou presque.

Contrer le troisième mandat…

Face à une mouvance de plus en plus entreprenante, de plus en plus confiante à l’idée qu’un troisième mandat était nécessaire pour son héros, fait observer Dr Milimono, il faudrait que l’opposition se concerte pour voir comment est-ce qu’elle peut sur de nouvelles bases dans la confiance et dans le respect mutuel, mutualiser ses forces pour essayer de constituer un rempart face à ces enjeux qui se dessinent clairement devant elle.

D’ores et déjà l’ancien candidat malheureux à l’élection présidentielle a posé certains actes. « Nous avons fait un premier déplacement chez le Chef de file de l’opposition. Ce constat lui a été présenté. Ensuite nous sommes allés vers le FAD, après nous avons eu un contact téléphonique avec le leader du PEDN (…) Partout où nous sommes passés, tout le monde est d’accord sur le constat qu’il y a actuellement quelques difficultés au sein de l’opposition et qu’on devait ensemble mener une réflexion pour voir comment on peut dépasser ça (…) C’est dans l’union que nous pouvons avoir de la force pour faire revivre l’espoir du peuple qui commence à être entamé », soutient le leader du BL, confiant qu’il y a une volonté qui a été affirmée par les uns et les autres en vue de repartir sur de nouvelles bases.

Après les prises de contact, il est envisagé la mise en place d’une équipe restreinte qui va passer en revue tous les problèmes et proposer des pistes  dont la mise en œuvre fera objet d’une nouvelle réflexion, explique l’opposant.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mercredi 16 août 2017 à 9:59

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi