Sud de la Guinée: risque de nouvelles violences ce lundi à N’Zérékoré…

Facebook icon Twitter icon
Société

NZEREKORE-Les populations de la ville de N’zérékoré vivent avec la peur au ventre depuis ce week-end. L’assassinat d’un conducteur de taxi-moto a conduit à un soulèvement de sa corporation qui exige des comptes aux autorités. Cette situation inquiète le préfet de Nzérékoré Aboubacar Bop CAMARA et la notabilité de la ville qui sont en alerte.

Durant tout le wee-end des messages d’apaisement ont été lancés à l’endroit des populations par ces autorités. Dans un un entretien accordé aux médias locaux de la place ce dimanche 13 août 2017, la première autorité de la préfecture de Nzérékoré a averti qu'un autre mouvement de protestation pointait à l'horizon. Selon les dires de monsieur le préfet, ce groupe qui veut marcher réclamerait son départ.

“J'entends qu'un autre groupe veut marcher. Et dans la marche, ils veulent réclamer mon depart”, a confié Mr Aboubacar MBop CAMARA préfet de Nzérékoré.

Dans un message adressé à la population de Nzérékoré dimanche soir, le patriarche de la ville a appelé à la  retenue et la quiétude sociale dans la cité. Il a demandé a tout le monde de conserver la paix, tout en demandant à ceux qui voulaient marcher de se retenir.

“Je demande à toute la population de m'écouter. C'est à cause de ces nombreuses choses qui se sont passées que je m'adresse à vous. Je vous demande pardon vous qui avez dit que vous allez sortir demain, je n'ai pas accepté cette décision. Que tout le monde se retienne. Nous sommes en concertation avec les sages et nous vous ferons un compte rendu fiable. Donc baissez les tensions. Les conducteurs de taxi moto aussi je vous demande la retenue. Moi même je vais me lancer dans le combat avec les autorités pour qu'on trouve solution à tous ces problems”, a garanti le sage de Nzérékoré Mole Foromo Azale ZOGBELEMOU dans un message diffusé dimanche soir.

Il faut noter que le dernier mouvement qui a paralysé toute la ville samedi dernier était provoqué par l'assassinat d'un jeune conducteur de taxi moto du nom de Mamadi KONATE dans l'un des quartier de la Commune Urbaine.

Affaire à suivre...

 

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d'africaguinée.com

A Nzérékoré

Créé le Lundi 14 août 2017 à 12:11

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi