Arrêt des manifestations : Qu'exige Cellou Dalein Diallo?

Facebook icon Twitter icon
Crise politique

CONAKRY- Pour arrêter leur série de manifestations, Cellou Dalein Diallo, le Chef de file de l’opposition guinéenne a posé un certain nombre de conditions.

Le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée qui s’est confié ce vendredi 28 juillet 2017 à un journaliste de notre rédaction a exigé entre autres la publication d’un chronogramme des élections locales par la Commission électorale nationale indépendante ; Le recrutement d’un cabinet qui devra faire l’audit du fichier électoral fait également partie des exigences de Cellou Dalein Diallo et de ses alliés.

Le Président Alpha Condé a fait un pas vers ses adversaires politiques ce jeudi 27 juillet 2017. Le nouveau code électoral a été promulgué. Il faisait partie des revendications de l’opposition.

Pour Cellou Dalein Diallo, cet acte du Chef de l’Etat n’est pas suffisant pour arrêter leurs manifestations.

« Ce code électoral devait être promulgué depuis le mois de décembre 2016. C’est par manque de volonté politique que cela a pris tout ce temps. Nous allons continuer nos manifestations jusqu’à ce que nos revendications soient satisfaites », a précisé le Chef de file de l’opposition guinéenne.

Le pouvoir de Conakry espérait un repli dans les manifestations de l’opposition. Après la promulgation du code électoral c’est une autre revendication de l’opposition qui devrait être satisfaite dans les prochains jours. Il s’agit de l’indemnisation des victimes des violences politiques.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 28 juillet 2017 à 16:17

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi