Cellou Dalein témoigne: "Charles Pascal n'acceptait jamais que l'opposition se fissure..." (vidéo)

Obsèques
Cellou Dalein Diallo
Cellou Dalein Diallo

CONAKRY- Un dernier hommage a été rendu ce lundi 10 juillet 2017 au Palais du Peuple au doyen Charles Pascal Tolno décédé à Paris le dimanche 02 juillet dernier. L’évènement a réuni plusieurs hautes personnalités du pays, a constaté sur place Africaguinee.com.

L’opposant Cellou Dalein Diallo se souvient du courage du doyen Charles Pascal Tolno. « J’ai toujours gardé de bonnes relations avec mon ancien professeur de physique depuis la classe en 1969 jusque maintenant. On s’est retrouvé récemment au sein de l’opposition républicaine. J’ai admiré son courage, la force de ses convictions. Il est doté d’un courage physique exceptionnel, il était  toujours en première ligne dans nos manifestations. Il recevait comme nous en pleine figure des gaz lacrymogènes, il a été même frappé une fois malgré son âge », a témoigné le leader de l’UFDG.

Mais au-delà de cette participation active à notre combat, poursuit-il, il était aussi le sage, le médiateur au sein de l’opposition. « Il n’acceptait jamais que l’opposition républicaine se fissure. Je ne sais pas si son absence prolongée n’a pas contribué à ce qui lui (opposition NDLR) arrive maintenant. En tout cas lorsqu’il était là, il était vigilant attentionné et chaque fois qu’il y a une divergence entre les leaders de l’opposition, il convoquait une réunion afin de chercher à aplanir les divergences à travers des conseils, il réussissait toujours  à réconcilier les gens.

La classe politique guinéenne perd en Charles pascal Tolno un éminent membre. Je suis ému et peiné parce que j’ai perdu un conseiller. Comment vivre l’absence du professeur Charles Pascal Tolno, humble, utile qui faisait partie finalement de mon environnement immédiat dans le combat politique », a dit Cellou Dalein Diallo très ému.

L’actuel ministre de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique Abdoulaye Yero Baldé retient de l’opposant, quelqu’un qui était attentionné à l’éducation. « Je suis ami à son premier fils décédé il y a quelques années. Etant ensemble au Lycée, toute l’attention qu’il accorde à son fils, il nous l’accordait également en termes de formation et d’éducation. C’est un homme qui a qualifié le système éducatif guinéen. Ses œuvres aussi donnent l’image d’une personne qui a mis la barre très haute en terme d’excellence. J’espère que toutes ses œuvres vont perdurer après sa disparition », a souhaité le ministre Baldé.

Comme Cellou Dalein Diallo, Ahmed Tidiane Souaré ancien premier ministre a révélé que le doyen Charles Pascale Tolno a été son professeur au lycée.

« Je retiens de Charles Pascal Tolno un professeur rigoureux, attachant parce que depuis qu’il a été mon professeur nous avons entretenu des relations suivies  jusqu’aujourd’hui. Le défunt auquel nous rendons hommage aujourd’hui est un homme immense qui a évolué dans divers domaines. Titulaire de deux licences mathématiques et physique, il a gravé des échelons administratifs jusqu’au poste du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Il s’est aventuré en écriture avec des publications abondantes. Il a été à l’œuvre et à l’origine de la création de l’association panafricaine des écrivains  dont il sera le président. En Guinée aussi il a été le premier président de l’association des écrivains. Tout cela c’est un grand mérite et un succès énormes que nous ne pouvons oublier »,  a témoigné l’ancien Premier Ministre.  

Lors de ces hommages on notait la présence de hautes personnalités du pays venues de divers domaines. Des députés, des présidents d’institutions républicaines, de ministres, d’anciens diplomates ambassadeurs comme le Pr Bonata Dieng, des écrivains comme Hadja Koumanthio Z énab Diallo.

L’inhumation du doyen Charles pascal Tolno est prévue ce lundi 10 juillet à 16 heures au cimetière de Kamerun.

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (224) 657 41 09 69

Créé le Lundi 10 juillet 2017 à 17:34