Guinée : de la "zizanie" au sommet de l’UFDG à cause d’Alpha Condé ?

Politique

CONAKRY-Les responsables au sommet de la principale formation politique d’opposition en Guinée ne se font plus de cadeau face à certaines prises de positions, surtout quand il s’agit du sujet d’Alpha Condé !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Ousmane Gaoula Diallo, le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo a élevé le ton suite à une prise de position « surprise » du vice-président du parti le Dr Fodé Oussou Fofana qui a condamné les propos « injurieux » tenus à l’encontre du Chef de l’Etat par certains guinéens à Bruxelles.

Le député Ousmane Gaoual n’a pas caché sa « colère » : « Non je ne partage pas la condamnation ! », s’exclame tout d’abord le parlementaire en référence à la position exprimée par Dr Fofana.

Et d’enfoncer insinuant que le chef de file des libéraux démocrates a succombé à la démagogie : « Le vice-président de l'UFDG Fodé Oussou ne doit pas tomber dans la démagogie. La sacralisation du statut du chef de l'État procède de son attitude. L'incarnation du statut et le comportement doivent impérativement obéir à des règles qui fondent l'exigence de protection du chef de l'État », note-t-il. 
 

Et d’étayer son point de vue: « Rappeler la nécessité de respecter le chef de l'État est une pédagogie qui nécessairement rappelle son attitude envers le peuple de Guinée. Se mettre à condamner tel ou tel comportement de nos concitoyens est culpabilisant », écrit le député Diallo sur le mur de sa page facebook.

Le Dr Fodé Oussou Fofana n’est pas le seul politique dans les rangs de l’opposition à avoir exprimé sa désapprobation devant les propos désobligeants tenus par certains guinéens à l’encontre du Président Alpha Condé. Le PEDN de l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté a condamné les propos injurieux proférés contre le Chef de l’Etat lors de son passage dans la capitale Belge.

Diallo Boubacar

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

 

 

Créé le Samedi 10 juin 2017 à 19:13