Le sang a coulé à Kamsar : Un jeune tué par balle, le commissariat saccagé...

Facebook icon Twitter icon
Violences dans la région de Boké

CONAKRY-Le sang a coulé ce vendredi 9juin 2017 à Kamsar, cité industrielle située au nord-ouest du pays où les populations se sont soulevées contre le manque criard de l'électricité dans les ménages. 

Un jeune adolescent a été fauché par une balle dans la journée tandis que plusieurs blessés ont été enregistrés aussi dans les rangs des manifestants que des forces de l'ordre. 

Le commissariat de police de la ville n'a pas été épargné. Il a été saccagé par une foule en colère. Des dégâts matériels importants sont à déplorés. 

Les installations de certaines sociétés minières telles que les rails auraient été prises à partie par les manifestants qui ne décolèrent pas depuis la mort du jeune, nous a confié un citoyen basé à Kamsar. 

Conséquence directe de cette manifestation qui a commencé hier nuit, est l'arrêt temporaire des activités de la compagnie Minière Guinea Alumina Corporation S.A (GAC). 

Pour le moment le gouvernement n'a pas encore réagi sur ces nouvelles violences dans la région de Boké. 

Affaire à suivre... 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com 

Tel : (00224) 655 311 112 

Créé le Vendredi 09 juin 2017 à 19:49

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS