Etats-Unis: le rappeur P. Diddy accusé de harcèlement sexuel

Facebook icon Twitter icon
People

Cindy Rueda, l’ancienne cuisinière de P. Diddy, a récemment déposé une plainte pour « harcèlement sexuel » contre le rappeur, qu’elle accuse également de « licenciement abusif ». La chef personnelle du multimillionnaire a notamment déclaré à la justice qu’elle avait régulièrement dû servir des repas à son employeur dans sa propriété de Los Angeles (Etats-Unis) alors que celui-ci et ses invités « étaient en pleins ébats sexuels ou juste après ».

Selon les documents que s’est procurés le site américain TMZ, la jeune femme qui a été licenciée l’année dernière affirme que l’interprète de Bad Boy for Life l’aurait à au moins une reprise fait venir alors qu’il était nu et lui aurait demandé si elle « aimait ce qu’elle voyait ». A une autre occasion, un ami de l’artiste, lui aussi dénudé, serait venu voir la plaignante dans la cuisine et lui aurait fait des avances.

Accusée d’avoir volé l'une des montres du chanteur

Après s’être plainte auprès de l’entourage de P. Diddy du comportement de ce dernier, la chef a raconté que, piégée, elle avait été accusée d’avoir volé l'une des montres du chanteur et sommée de signer un document indiquant qu’elle renonçait à porter plainte contre son employeur. En échange, aucune poursuite ne serait engagée pour le vol. Cindy Rueda a refusé le marché et a alors perdu son travail.

Du côté de l’artiste, on conteste la version de la cuisinière, dont la démarche a été qualifiée, par un porte-parole de P. Diddy, « d'action en justice frivole d'une ex-employée mis à la porte pour une bonne raison ».

Source: Ouest-France.fr

Créé le Jeudi 11 mai 2017 à 21:36

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi

TAGS