Guinée : un soutien de taille pour Dadis Camara…

Affaire 28 septembre 2009
Dadis Camara
Dadis Camara

CONAKRY-Dans sa lutte pour son retour en Guinée, le capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte militaire de 2008 en Guinée vient d’obtenir un soutien non négligeable. Sidya Touré, actuel Haut Représentant du Chef de l’Etat préconise pour le retour au bercail de l’ancien homme fort de Conakry, inculpé dans le massacre du 28 septembre 2009 et en exil au Burkina Faso depuis sa chute en 2009.

« Je crois qu’on devrait laisser le capitaine (Dadis Camara) rentrer à Conakry. L’histoire de la CPI n’est pas une solution. Ce sont des procès qui peuvent durer dix ans. On devrait faire en sorte qu’il vienne ici et qu’il défende son honneur, c’est vraiment mon souhait », a formulé ce lundi Sidya Touré chez nos confrères d’espace FM.

Alors que l’instruction du dossier du 28 septembre 2009 tire vers sa fin, plusieurs voix se sont levées ces derniers temps pour demander son transfèrement à la Cour Pénal Internationale (CPI). Mais pour le leader de l’UFR, il faut laver le linge sale en famille.

« Je crois que chacun de nous a quelque chose à dire par rapport à ça. Il y en a dont on ne parle pas aujourd’hui peut-être qui sont autrement plus impliqués dans cette affaire (…) C’est nous qui savons comment est-ce que nous allons laver notre linge sale en famille. Mais aussi c’est là aussi qu’on pourrait avoir des débats sereins. La CPI est très loin, on envoi des témoins qu’on cache derrière les rideaux qui racontent des choses qu’on ne peut pas vérifier (…) Je demande que le procès se tienne ici parce qu’à côté de lui, on pourra en tenir d’autres », suggère l’ancien Premier ministre.

Selon Sidya Touré, il y a beaucoup de choses dans ce dossier qui demeurent encore inconnues. « Il faut faire les assises en Guinée mais sur l’ensemble du problème, comme ça on appréhendera ce que les uns et les autres ont pu faire (…). Seuls les guinéens peuvent sortir de cet embrouillamini. Mais si on commence à expliquer ça à la Haye, les blancs ne comprendraient même pas comment des gens peuvent se comporter de la sorte. Mais nous, on connait qui nous sommes. Donc, nous pouvons trouver des solutions ici… Il faut qu’il y ait un procès et qu’il concerne tout le monde », a lancé M. Touré.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 08 mai 2017 à 15:21