Manifestations dans la région de Boké : Kamsar entre dans la danse…

Crise à Boké

KAMSAR- La tension ne faiblit toujours pas dans la région de Boké ! Ce mardi 2 mai 2017, c’est la ville de Kamsar qui connaît un ralentissement de ses activités économiques dû à un mouvement de protestation de jeunes.

Contrairement aux jours précédents, aucune forme de violence n’est pour l’instant été enregistrée. Seuls les boutiques et les magasins du marché central de Kamsar sont fermés.

« Tout le marché est fermé. Aucune boutique n’est ouverte. Il n’y a pas de manifestation de rue, mais pratiquement seuls les motos circulent. Les travailleurs des différentes sociétés minières sont restés chez eux », a confié ce matin un citoyen basé à Kamsar.

Tout comme à Boké, les populations de Kamsar exigent de meilleures conditions de vie. Ce qui passe selon elles par une meilleure redistribution des richesses issues de l’exploitation minière.

La présence dans la région d’une délégation du Gouvernement guinéen n’a pas permis de ramener le calme. Les « frondeurs » campent sur leur position. Le Ministre guinéen des Mines, Abdoulaye Magassouba a qualifié les revendications des populations de « légitimes » même s’il dit ne pas apprécier la façon de les exprimer. Le Ministre Magassouba a exprimé la crainte d’une fermeture de plusieurs unités industrielles dans la région à cause des remous sociaux.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 02 mai 2017 à 13:25

TAGS