Troubles à Boké : première réaction du Gouvernement…

Violences à Boké

CONAKRY-Le gouvernement guinéen s’est exprimé sur les violences qui ont secoué la préfecture de Boké ayant entraîné un mort, plusieurs blessés et d’énormes dégâts matériels. Par la voix de la ministre des Affaires Etrangères, l’exécutif guinéen a exprimé sa tristesse et déploré le cas de décès enregistré.

« La Guinée qui a un potentiel riche a besoin d’investissement pour son développement. Il est vrai qu’aujourd’hui en investissant il faut penser aux risques. Ces risques sont maitrisables. Nous avons l’exemple de Boké. C’est triste qu’il y ait eu de mort. Nous déplorons vivement cela », a déclaré jeudi à Conakry, madame Makalé Camara.

La ville de Boké située au nord-ouest du pays a été émaillée par des manifestations d’une rare violence. Cette grogne sociale s’est soldée par la mort d’une personne tuée par balle, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants. Le siège de la société EDG (électricité de Guinée), la mairie ont été saccagés par des manifestants en colère.

Un calme précaire règne dans cette zone riche en bauxite qui abrite plusieurs sociétés minières.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Vendredi 28 avril 2017 à 13:06