Guinée : Le ministre Abdourahmane Diallo boucle une importante mission au Foutah…

Facebook icon Twitter icon
Santé

PITA/DALABA-Le ministre guinéen de la santé et de l’hygiène publique a bouclé une importante mission qui l’a conduit dans plusieurs villes de la moyenne Guinée. Ce  lundi 13 mars 2017 Dr Abdourahmane Diallo et sa suite étaient dans les préfectures de Pita et Dalaba dans la région administrative de Mamou.

Dans la préfecture de Pita, ce sont les structures de santé des localités de Timbi tounny, Bourouwal Tappé, Diongassy qui ont connu la visite du chef de département de la santé. Tandis qu’à Dalaba c’est le centre de santé de Mitty et l’hôpital préfectoral de Dalaba centre. Dans ces différents lieux visités, Dr Abdourahmane Diallo a livré des messages de sensibilisation relative à la vaccination des enfants contre la polio. Il a également doté les structures de santé en kits médicaux. Dr Abdourahmane Diallo et son équipe ont surtout insisté sur la gestion rationnelle du matériel et des équipements.

Le chef du bureau de l’UNFPA dans la région, Dr Ibrahima Sow, a officiellement remis au ministre de la santé les multiples dons devant les autorités locales et les responsables sanitaires des structures.

Après avoir remercié les partenaires de son département, Dr Abdourahmane Diallo partout a livré un message appelant à la bonne gestion des équipements et du matériel.

« Merci aux partenaires, ces équipements et matériels reçus vont nous aider dans notre objectif de rendre les prestations plus appropriées en matière de soins de santé dans nos districts et localités de l’intérieur du pays. Ça nous permet de faciliter la tache dans la feuille de route du département de la santé dans la gratuité des césariennes et consultations prénatales jusqu’aux accouchements normaux. Je précise aux structures dotées que ce n’est pas forcement que tous ces équipements soient utilisées sur place mais ils peuvent être redéployés partout où le besoin sera sentir dans les structures voisines. Il ne faut que les uns aient alors que ceux tout près n’ont rien. Je sais que les autorités sanitaires locales joueront ce rôle », a déclaré le ministre de la santé.

Et d’insister sur l’usage correct des dons : « Aujourd’hui nous sommes prêts à suivre les malades avec le matériel disponible, il faut penser à un bon entretien. Parfois des matériels disparaissent ici, c’est des biens qui méritent d’être gardés ici et bien entretenus pour le bien-être des populations » a rajouté le Dr Abdourahmane Diallo.

Les bénéficiaires ont remercié le ministre de la santé et sa délégation pour ces dons. C’est le cas de Fatoumata Bailo Barry, croisée à l’hôpital préfectoral de Pita, «  je suis vraiment contente, je sais que toutes les femmes enceintes dans Pita sont contentes de savoir que tout ce que nous avons vu ici, c’est pour nous faciliter la tache lors des accouchements. Ce qu’il faut saluer c’est du fait que c’est en public que le ministre a dit tout est venu pour nous et on ne paye rien pour les soins. Je pense que à partir là les médecins véreux auront honte de nous demander quelque chose. C’est le moment et lieu de rendre grâce à Dieu pour ce pas important dans le secteur de la santé, maintenant et les médicaments et les médecins sont disponibles » s’est réjouie cette jeune dame

A Mitty dans Dalaba, le sous-préfet de la localité Dian Doua Camara, a exprimé la satisfaction de ses concitoyens : «  Aujourd’hui restera un grand jour pour les populations de Mitty, c’est fini la souffrance pour les femmes enceintes pour les accouchements et les consultations, surtout que le ministre vient de dire haut et fort que tout est gratuit, donc je demande à la population d’être vigilante et nous informer au cas où un agent ferait payer les prestations liées aux accouchements ou aux consultations des femmes enceintes. Il suffit de m’informer pour que je saisisse le préfet jusqu’au gouverneur de Mamou, c’est cette consigne que le ministre vient de donner en public, nous ferons en sorte que cette mesure soit effective, encore une fois merci au ministre à qui les partenaires de la santé font confiance pour nous doter de tout ce matériel », s’est réjoui cet administrateur local.

Quant au directeur régional de la santé de Mamou, Docteur Mamadou Kouyaté, il a signifié aux populations des localités visitées l’importance de la vaccination contre la polio en cours. Il a aussi expliqué que la région de Mamou a reçu la mutation de plus  de 400 agents de santé pour pallier au manque de personnel enregistré ça et là dans les structures de santé de la région.

A l’hôpital préfectoral de Dalaba où la tournée a pris fin ce lundi 13 Mars 2017, le représentant résident de l’OMS en Guinée, Dr  George Alfred Ki-Zerbo a exprimé sa satisfaction et s’est voulu  rassurant quant à l’avenir du secteur de la santé en Guinée.

 « Il faudra commencer par remercier monsieur le ministre de la santé et le gouvernement de la République de Guinée d’avoir associé les partenaires techniques et financiers, en particulier le système des Nations-Unies représentées dans cette tournée en moyenne-Guinée par l’OMS, l’UNICEF et l’UNFPA. Cela a été aussi une opportunité d’apprécier l’hospitalité des autorités administratives, coutumières et administratives de la moyenne Guinée qui nous ont associs aux honneurs réservés au ministre de la santé.

 Nous avons aussi été édifiés des efforts réalisés de la part des pouvoirs décentralisés, les services de santé et par la mobilisation sociale forte. Il fallait célébrer avec eux tous les progrès importants que la Guinée a réalisés à travers l’interruption de la transmission du polio virus dérivé du vaccin. C’est un pas important dans l’atteinte des objectifs de développement durable à travers la santé et la mise en œuvre de la feuille de route du ministre de la Santé.

Nos sortons de cette visite édifiés par la capacité de réaliser des résultats importants à travers un leadership fort au niveau central, avec un partenariat actif comme ce fut le cas avec la remise des matériels et équipements, le renforcement des capacités des ressources humaines, la communication et la mobilisation sociale en faveur de la santé et du développement », s’est réjoui le représentant résident de l’OMS en Guinée.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. (00224) 657 41 09 69

Créé le Mardi 14 mars 2017 à 15:00

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

TAGS