UFDG : le député Aboubacar Soumah sur le départ ?

Politique
Aboubacar Soumah, député de l'UFDG
Aboubacar Soumah, député de l'UFDG

CONAKRY-Depuis le vote du nouveau code électoral, les relations deviennent de plus en plus refroidies entre l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et son élu de Dixinn, l’honorable Aboubacar Soumah. Ce dernier qui dénonce le fonctionnement actuel du parti n’exclue plus de prendre ses distances si les choses ne changent pas. Les suspicions sont montées d’un cran ces dernières 24 heures entre le député frondeur et sa base. Et pour cause : une prétendue rencontre que l’honorable Soumah aurait eu avec le Président Alpha Condé. 

Interrogé sur cette vrai-fausse « entrevue », qu’il aurait eue avec le Chef de l’Etat, l’élu de l’UFDG à Dixinn dément catégoriquement et pointe un doigt accusateur sur certains responsables de parti. Selon lui ces derniers seraient à l’origine de ces rumeurs colportées à dessin pour le nuire.

« C’est archi faux ! Depuis le décès de mon frère colonel Issagha, je n’ai jamais eu la chance de le rencontrer. Hier (vendredi 10 mars ndlr) j’étais au café avec Moustapha Naité de 17 heures à 22 heures à Camayenne. Je ne sais pas si c’est mon double ou mon triple qu’ils ont vu (avec le président). Je ne sais pas. Mais derrière ça, il y a certains cadres de l’UFDG. Il y a des petits remue-ménage au sein du parti à cause de notre vote sur le code. Mais comme cela nous lance au pôle sud, on s’en fout. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent. J’assume les conséquences de mon vote », martèle l’honorable Aboubacar Soumah qui s’est confié à un journaliste de notre rédaction.

Le député frondeur soutient que Cellou Dalein Diallo, le leader de l’UFDG est aujourd’hui mal entouré. Il prévient qu’il pliera bagages si les choses ne changent pas de direction. Exprimant toujours ses griefs contre la gestion du parti, Aboubacar Soumah estime que l’idéologie fondatrice de l’UFDG est en train d’être déviée. 

« Je suis au sein de l’UFFDG jusqu’à la preuve du contraire, mais la manière dont les choses évoluent, si ça continue je serais obligé de plier bagages (…) Le président Cellou est mal entouré. Et puis il n’y a pas une vision objective des choses. Moi je suis dans le parti dans le cadre de la conquête du pouvoir de manière légale. Si je trouve que le chemin qui va nous mener à cet objectif est en train d’être dévié et que l’idéologie fondatrice du parti est en train d’être détruite par les soi-disant conquéreurs du Pouvoir (…), je prendrais ma distance par rapport à ces comportements », prévient M. Soumah jurant n’avoir jamais trahi dans sa vie.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112  

Créé le Dimanche 12 mars 2017 à 10:42