Ousmane Gaoual : « Nous avons divorcé avec Bah Oury, peu importe ce qui adviendra… »

UFDG
Ousmane Gaoual Diallo, Photo-Africaguinee.com
Ousmane Gaoual Diallo, Photo-Africaguinee.com

CONAKRY- Les réactions fusent de toute part après la ‘’ victoire’’ judiciaire obtenue par Amadou Oury Bah ! Le député de la circonscription de Gaoual et conseiller politique de Cellou Dalein Diallo au cours d’une sortie médiatique a qualifié cette décision du tribunal de dixinn de nul effet et d’aucun intérêt, a constaté Agfricaguinee.com.

Ousmane Gaoual Diallo au micro de notre reporter a tout de même indiqué que la marche amorcée par l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) vers la conquête du pouvoir est inébranlable.

‘’Ce jugement même s’il était le dernier recours qu’il soit de la cour d’appel et de la cour suprême, il n’a aucun intérêt. Il y a longtemps dans notre pays que les mariages forcés ont été abolis nous avons divorcé avec Bah Oury peu importe ce qui adviendra. Il n’a rien à faire, s’il avait la préoccupation de continuer la politique il aurait compris que nos chemins ont pris des directions différentes, il aurait créé sa formation politique et continuer à avancer. Mais quand on a rien à faire on continue à dire qu’on est président (…), mais pour  être président ou vice-président il faut être dans le cœur des militants. S’il avait les militants cette question ne se poserait pas, il serait parti avec ses militants, mais il perd du temps et veut nous faire perdre du temps, mais cela ne marchera pas. Ce jugement n’a aucun intérêt ni juridique ni dans les faits. En tout cas l’UFDG va continuer sa marche vers la conquête du pouvoir et cela commencera par les communales’’ a lancé Ousmane Gaoual Diallo.

Et d’assener à l’encontre des dirigeants guinéens dont le président Alpha Condé : ‘’ Ce verdict il faut le lire sous deux angles (…). Le Gouvernement veut dire aux guinéens que les 88 assassinats politiques ne l’intéressent pas. Tout le Gouvernement englué dans un système de prostitution et de proxénétisme qui éclabousse tout l’appareil étatique ne l’intéresse pas. Et que ce sont des petits problèmes de règlement intérieur d’un parti (…), voilà la préoccupation d’Alpha Condé’’ a dénoncé le député de l’ufdg.

Le vendredi, le TPI de Dixinn a annulé la décision d’exclusion de Bah Oury au sein de l’UFDG. Vice-président de ce parti, il avait été exclu et sa tentative de retour avait créé des violences qui avaient éclaté au siège de l'UFDG où le journaliste Mohamed Koula Diallo avait été tué par balles, le 05 février 2016.

 

BAH Boubacar  LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

 

 

Créé le Samedi 04 mars 2017 à 18:31