Bah Oury promet : « une autre étape va commencer avec l’UFDG… »

UFDG
Bah Oury
Bah Oury

CONAKRY- C’est la toute première réaction de Bah Oury après sa « victoire » contre le camp de Cellou Dalein Diallo.

C’est un Bah Oury ‘’ requinqué’’ à bloc qui s’est exprimé au micro d’Africaguinee.com quelques minutes après la délibération du tribunal de première Instance de Dixinn dans le procès l’opposant  à la direction nationale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

‘’C’est avec une grande émotion que j’ai appris que le tribunal a délibéré et que ce tribunal a considéré que la décision de Cellou Dalein n’est pas conforme aux statuts et règlements intérieurs. Donc je m’en félicite vivement parce que c’est le droit qui est dit. Dans les prochains jours on va avec beaucoup plus de sérénité (…), nous verrons comment nous allons apprécier cette nouvelle situation parce que c’est un nouvel enjeu et c’est l’avenir de l’UFDG qui reprend un autre espoir (…), c’est cela qui est important, pour le moment je remercie tous ceux et toutes celles qui pendant une année m’ont accompagné par leur encouragement par leur sacrifice et par aussi leur détermination à veiller et  à s’engager pour que le droit soit dit’’ a apprécié le vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, au micro de notre reporter.

Bah Oury, ‘’fier’’ de sa nouvelle posture face à l’UFDG dirigée par Cellou Dalein promet néanmoins une refonte au sein du principal parti d’opposition en Guinée dans les prochains jours.

‘’Ce qui est certain comme je vous le dit une étape est franchie et une autre étape commence. Nous allons laisser le temps à la réflexion et dans les prochains jours vous saurez qu’elle est notre prochaine démarche. Ce que je dois dire, je n’ai jamais été hors de l’UFDG, je continue mon chemin avec ce parti bien entendu dans le sens d’une véritable rénovation et d’un changement d’un leadership dont l’UFDG a fortement besoin dans le contexte actuel’’ a lancé le vice-président déchu de l’UFDG.

Contraint à l’exil en 2011 pour coup d’Etat, Bah Oury, après une grâce présidentielle rentre en Guinée en 2016. Non content de la gestion du parti qu’il a créé dans les ‘’année 90’’, l’ancien ministre décide de reprendre son parti. Chose que réfute la grande majorité des membres de l’UFDG dirigée par Cellou Dalein Diallo, qui, suite à un congrès décide d’exclure Bah Oury des instances du parti.

Cette décision d’exclusion de Bah Oury des instances du parti avait amené les deux parties à mener une bataille judiciaire qui se solde aujourd’hui par la victoire d’Amadou Oury Bah dans ce procès.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

 

 

Créé le Vendredi 03 mars 2017 à 16:00