Guinée : nouvelle menace de grève des enseignants…

Crise sociale

CONAKRY- Faut-il craindre une année blanche en Guinée ? Alors que le gouvernement vient d’accorder aux élèves un congé « forcé » de dix jours, le syndicat des enseignants promet d’entamer une grève générale à partir du 12 février prochain, a apprisAfricaguinee.com.

 « Les enseignants ont déposé un avis de grève. Entre temps le Gouvernement a mis en congé les élèves. Ça ne nous dérange pas,  parce que dans l’avis de grève des enseignants il est stipulé ‘’illimitée’’. Quand ils finiront leur congé, la grève continuera », a prévenu Louis M’Bemba Soumah, secrétaire général  de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG).  Il précise que ce mouvement touchera aussi bien l’enseignement public que privé dans le pays.

Après les violentes manifestations contre le manque d’enseignants dans plusieurs écoles de Conakry et de certaines villes de l’intérieur du pays, le gouvernement a accordé un congé d’une dizaine de jours aux élèves. Selon les autorités du secteur de l’enseignement pré-universitaire, ce congé vise à permettre aux nouveaux enseignants de rejoindre leurs lieux d’affectation.

« Les négociations continuent entre le Gouvernement et les 10 centrales syndicales. D’ici quelques jours s’il n’y a rien de conséquent nous aussi nous déposerons un avis de grève », a menacé l’ancien ministre de la fonction publique, au cours d’un entretien avec une journaliste d’africaguinee.com.

Louis N’bemba Soumah indique les syndicalistes exigent des autorités le respect de tous points du protocole d’accord signé l’an dernier.

Du côté du Gouvernement pour le moment, c’est le silence total.  

Affaire à suivre !

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 31 11 14

 

Créé le Mardi 07 Février 2017 à 10:33