Conakry : accueilli en liesse à Conakry, Alpha Condé livre un message...

Politique

CONAKRY-Le Chef de l’Etat guinéen Alpha Condé, de retour à Conakry après son élection à la présidence tournante de l’Union Africaine, Alpha Condé a livré un message à ses compatriotes ce jeudi 2 février 2017 à Conakry. Le Président de la République qui rentre d’Addis-Abeba a invité les populations de la capitale à changer de comportement pour faire de la Guinée la capitale de l’Afrique.

« Je sais que l’enthousiasme que vous m’avez montré de l’aéroport jusqu’ici est une preuve que le peuple de Guinée est prêt pour le combat. Ce combat commence par la transformation de la ville de Conakry. Comment pouvons-nous faire des réunions de tous les chefs d’Etat africains si nous avons de saletés dans les rues ? L’enthousiasme doit vous amener à changer votre comportement pour que si les chefs d’Etat viennent ici, la Guinée n’ait pas honte. Votre premier défi n’est pas de m’accompagner pour l’union africaine, c’est de faire en sorte que la Guinée soit réellement la capitale de l’Afrique »,  a lancé Alpha Condé dans un discours tenu cet après-midi en face du Palais présidentiel.

Le dirigeant guinéen a été accueilli en grande pompe ce jeudi à Conakry par des populations en liesse. De l’aéroport International Gbessia au centre-ville de Kaloum Alpha Condé, souriant a eu droit à un accueil chaleureux. Tout au long de son parcours, le Chef de l’Etat est descendu à maintes reprises de son véhicule pour s’offrir des bains de foule.  Un geste qui ne l’a pas laissé indifférent.

« Je dois vous remercier chaleureusement de l’enthousiasme que vous avez montré de l’aéroport jusqu’ici (…) toutes les couches sociales de notre pays sont sorties massivement. Mais ce n’est qu’un juste retour des choses. Comme l’avait dit avant-hier le président ghanéen, le Ghana et la Guinée ont montré la voie de l’indépendance aux peuples africains », a affirmé Alpha Condé, rappelant les rôles joués par les premières grandes figures guinéennes au sein de l’OUA.

« Nous ne devons pas oublier que le premier secrétaire de l’OUA fut feu Diallo Tély, la première présidente panafricaine Hadja Jeanne Martine Cissé, le premier secrétaire de la jeunesse Idrissa Traoré. C’est un honneur que l’Afrique avait fait à la Guinée », a laissé entendre le chef de l’Etat.

Parlant de l’Etat l’UA dont il a désormais la charge de diriger, Alpha Condé s’est réjoui du retour du Maroc au sein de l’Organisation.

« Je suis très fier au nom de la Guinée que le Maroc soit revenu à l’Union Africaine… Tout le monde pensait que le retour du Maroc allait faire éclater l’Union Africaine. Je rends hommage à nos frères de la Sadec particulièrement au président Zuma et à l’Algérie (…) Les Chefs d’Etat africains ont montré qu’on peut avoir des divergences profondes sur le continent mais que cela ne peut pas nous empêcher de nous unir face à tous les grands défis auxquels l’Afrique est confrontée aujourd’hui », s’est félicité le président en exercice de l’UA, indiquant qu’il y a eu des avancées majeures lors du 28è sommet.

« Ce qui est important dans le 28ème sommet de l’UA ce n’est pas de savoir qui est président ou qui ne l’est pas. Ce sont les avancées extraordinaires que cette assemblée a apporté à l’Afrique. La première c’est l’indépendance financière de notre organisation. L’union africaine était financée à plus de 70% par des puissances extérieures. Comment voulez-vous être indépendant si vous n’êtes pas indépendant financièrement. A Kigali nous avons chargé le président Kagamé du Rwanda de nous faire des propositions afin que nous assumions nous-mêmes nos responsabilités sur le financement de l’UA. Ce qui s’est fait à travers l’obtention des 0.20% des importations. C’est un acquis fondamental », a salué Alpha Condé.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Jeudi 02 Février 2017 à 18:47