Guinée : le syndicaliste Amadou Diallo traduit en justice…

Justice
Amadou Diallo, Secrétaire Général de la CNTG
Amadou Diallo, Secrétaire Général de la CNTG

CONAKRY- Le secrétaire général  de la Confédération  Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) fait face à des ennuis judiciaires. 

Accusé d’usurpation de titre, Amadou Diallo  a comparu ce mercredi 25 janvier à la Cour d’Appel de Conakry, a appris africaguinee.com.

Ce haut responsable de la CNTG est assigné en justice par certains de ses pairs des centrales syndicales pour usurpation de titre. L’avocat  de la partie civile a qualifié cette «  infraction » d’une violation de l’article 155 du code pénale.

 « Je suis serein et j’ai confiance que la cour saura dire le droit. L’infraction de faux et usage de faux est établit, parce que le corps du délit est là. La correspondance du 08 janvier 2015 dans laquelle, il s’est autoproclamé président du mouvement syndical en apposant le cachet de la CNTG, c’est indiscutable. L’infraction est constituée », a soutient maître Salifou Béavogui, que nous avons interrogé.

L’un des plaignants Diallo Souleymane a soutenu qu’il n’y a aucun texte qui régit qu’Amadou Diallo est président du mouvement syndical.

Renvoi du procès

Au cours de la comparution de l’accusé, son organe de conseil a communiqué des pièces  au parquet de la Cour d’Appel de Conakry.  Le procès a été renvoyé pour  le  08 février 2017,  pour permettre au  parquet  d’étudier ces dossiers.

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 31 11 14

 

 

 

Créé le Jeudi 26 janvier 2017 à 17:41