Exclusif : Bachir Diallo révèle l’identité de « l’assassin » de son frère Koula Diallo…

Justice
Bachir Diallo, frère de Mohamed Koula Diallo
Bachir Diallo, frère de Mohamed Koula Diallo

CONAKRY- Plus d’un an après sa mort, la justice guinéenne n’a pas encore bouclé son enquête sur la mort du journaliste Mohamed Koula Diallo. Son frère, Bachir Diallo, vient briser le silence sur cette affaire qui a pris une tournure politique à travers la bataille judiciaire entre Bah Oury et le camp de Cellou Dalein Diallo.

Pour une toute première fois et en toute exclusivité, Bachir Diallo a révélé l’identité du présumé auteur de l’assassinat de son frère Mohamed Koula Diallo.

Alors que les projecteurs étaient orientés vers le camp de Cellou Dalein et celui de Bah Oury, Bahcir Diallo a fait de troublantes révélations. Pour lui, leur oncle paternel Mouctar Diallo est impliqué dans l’assassinat de son frère Mohamed Koula Diallo.

« Les menaces qui pesaient sur mon frère Mohamed Koula Diallo, proférées par le jeune frère de mon père Mouctar Diallo, continuent sur moi. Du vivant d’El hadj Mohamed Koula, il a été menacé, et même blessé par mon oncle Mouctar Diallo. Le dossier était au niveau du tribunal pour enfants », révèle Bachir Diallo.

A la suite de la mort de Mohamed Koula Diallo, 20 agents de sécurité de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée avaient été arrêtés. L’un d’entre eux a d’ailleurs trouvé la mort pendant sa période de détention. Deux d’entre eux continuent à croupir en prison, tandis que les 18 autres ont bénéficié d’un non lieu.

« Ils ont seulement politisé la mort d’El hadj, les enquêtes n’ont pas été menées au sein de la famille. Mais mon oncle paternel Mouctar Diallo a quelque chose à voir dans la mort d’El hadj Mohamed Koula Diallo, puisqu’il l’avait déjà blessé, et l’avait également menacé de mort. El hadj a été tué dans des conditions que vous même vous connaissez ; il a été tiré à bout portant », poursuit Bachir Diallo dans ses révélations.

Un conflit domanial opposerait la famille de feu Mohamed Koula Diallo à Mouctar Diallo. Le dossier judiciaire est actuellement pendant du côté du tribunal de première instance de Dixinn.

« Maintenant on se rend compte que c’est une affaire de terre ; là où Mohamed Koula habitait (…). Mon oncle continue à me menacer pour un terrain qui appartient à notre père. J’ai porté plainte au niveau du tribunal de Dixinn, une équipe de gendarmes a dirigé l’enquête, il nous a assigné en liquidation partage », renseigne Bachir Diallo qui précise que leur père est actuellement malade, il est est atteint de la maladie d’Alzheimer.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 25 janvier 2017 à 11:47