Guinée : Vers une amélioration de la gouvernance ?

Facebook icon Twitter icon
Gouvernance en Guinée

CONAKRY-Le Gouvernement a pris de nouveaux engagements ce samedi 12 novembre 2016. Lors de la clôture d’un forum international qu’il a organisé à Conakry du 10 au 12 novembre, l’exécutif guinéen s’est engagé à une utilisation plus efficace des ressources intérieures, a constaté Africaguinee.com.

Mamady Youla qui a présidé la cérémonie de clôture du Forum a avoué que le système fiscal guinéen se différencie de celui des pays de la sous-région par des taux d’impositions plus élevés. Le Premier Ministre a ensuite assuré que le gouvernement est déterminé à accélérer les réformes qui contribuent au maintien de la discipline budgétaire, à la mobilisation efficace des recettes, à la transparence budgétaire et à l’utilisation efficace et équitable de ressources.

Les réformes mises en œuvre doivent s’appuyer sur un cadre juste et solide de gestion des finances publiques pour s’assurer que les groupes les plus vulnérables ne pâtissent utilement, a souhaité le Chef du Gouvernement tout en garantissant que les recommandation assorties du Forum, feront l’objet d’un examen attentif au niveau du gouvernement afin de créer les conditions requises d’une plus grande mobilisation et d’une utilisation efficace de nos ressources pour le bien des populations.  

Pour le ministre du Budget Mohamed Lamine Doumbouya, les objectifs qui étaient attendus de cette rencontre qui a réuni d’experts et décideurs politiques, ont été atteints. Parlant des travaux, il a déclaré que « Nous avons constaté qu’on peut aller vers une meilleure mobilisation des recettes sans pour autant appauvrir les populations. On peut en faire en sorte que les niveaux d’impositions soient socialement  acceptables et économiquement neutre, tout en faisant la promotion de la croissance économique. On s’est rendu compte aussi que notre système fiscal n’est pas compétitif quand on le compare aux autres pays. Il y a donc un travail à faire à ce niveau », a révélé le Ministre Doumbouya.  

La Guinée peut mieux améliorer l’affection de ses ressources et investir davantage dans la transparence budgétaire, a-t-il dit, ajoutant également qu’au cours ce forum, il est ressorti que la Guinée est  en mesure d’avoir beaucoup de ressources à l’interne si l’on s’investi dans la diminution des dépenses fiscales.

Recommandations

En termes de recommandations, les participants à ce forum ont proposé d’abord d’améliorer le recouvrement des taxes existantes en éliminant autant que possible les exonérations, ensuite mettre en œuvre le nouveau code minier à minima pour tous les projets verts tout en élargissant l’assiette fiscale en recherchant les niches fiscales, après préparer une évaluation complète de la dépense fiscale et éliminer progressivement les exonérations existantes. Ils recommandent aussi la poursuite des efforts de modernisation de l’administration fiscale en mettant l’accent sur l’administration de service et actualiser les manuelles de procédures, puis rationnaliser et renforcer les capacités des personnels tout en promouvant l’éthique et la déontologie enfin d’établir l’interconnexion entre les régies financières.  

Suivi des recommandations

« Nous allons mettre en place très rapidement un comité global qui aura deux dimensions : un comité technique et un comité de suivi. Le Président de la république nous a demandé d’associer tous ceux qui ont participé à la gestion de ce pays. Nous verrons dans quelle mesure ceux-ci peuvent-être associés au comité de suivi et regrouper les techniciens qui savent mieux faire », a assuré le ministre Doumbouya.

Du coût du Forum…

« A date, il m’est difficile de le dire. Parce que les comptes ne sont pas clos. A l’origine c’est deux milliards de francs guinéens qui avaient été dégagés, mais à date, on n’est pas arrivé à deux milliards en termes de dépense. Le jour où les états financiers seront disponibles, nous serons en mesure de vous le dire », a répondu le ministre du Budget interrogé par Africaguinee.com.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Samedi 12 novembre 2016 à 19:19

Facebook icon
Twitter icon
Google icon