Guinée : contrat « juteux » pour une compagnie chinoise accusée de corruption...

Facebook icon Twitter icon
Corruption

CONAKRY- La Guinée risque t-elle d’être « sanctionnée » par la Banque Mondiale ? Une entreprise chinoise citée dans un rapport de corruption a bénéficié d’un contrat très juteux portant sur la construction de plusieurs infrastructures au port autonome de Conakry.

La China Harbor Engineering Compagny (CHEC), une filiale de la China Communications Construction Company (CCCC), a bénéficié à Conakry d’un contrat de 774 millions de dollars pour la construction de routes et d’autres infrastructures au port de Conakry.

Depuis 2009, CHEC fait l’objet de sanction de la Banque Mondiale pour des faits de corruption. La BM interdit aux entreprises inscrites sur sa liste « rouge » de bénéficier de contrats financés ou exécutés par cette institution de Breton Woods.

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 03 novembre 2016 à 9:47

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Nous vous proposons aussi