Armée : Le Gouvernement fait une promesse !

Armée

CONAKRY-  L’armée nationale guinéenne  a soufflé ses 58 bougies, ce Mardi  01 Novembre 2016 à travers toutes les garnisons du pays  sur ‘’fond de promesses ‘’, a constaté Africaguinée.com.

En lieu et place d’un défilé militaires les Forces de Défense et de Sécurité  ont décidé pour cette année de festoyer au niveau de leurs unités d’origines. La police nationale  a fêté sous la houlette de Maitre Abdoul Kabélé Camara, Ministre d’Etat, chargé de la Sécurité et de la protection civile en compagnie de quelques cadres de son département.

A la place d’arme de la Compagnie Mobile d’Intervention et de sécurité (CMIS) de Camayenne, le chef du département de la sécurité face aux hommes en uniforme, a insisté sur la nécessité de la formation des policiers. Il a aussi rappelé que la réforme des  Forces de Défense et de Sécurité  (FDS) suit son cours.

‘’Au nom du commandant en chef  des Forces armées guinéennes, je suis là pour vous encourager et  vous dire que la reforme suivra son cours et que tout le monde devra se mettre au travail pour qu’on puisse ensemble atteindre les objectifs majeurs  qui nous sont- assignés dans notre lettre de mission. La reforme suit son cours, pour preuve, les deux écoles de Kafilia et de Kagbelen sont ouvertes. La formation continue sera assurée pour tous les  autres agents et officiers, nous veillerons à l’amélioration de vos conditions à vie, nous ferons pour que vous soyez satisfaits et encouragés  dans  votre mission régalienne’’ a souhaité le ministre d’Etat.

Au micro d’Africaguinée.com, le Colonel Ansoumane Camara, Directeur  des CMIS de la police, à l’occasion de cette fête lancé un appel à l’endroit de ses frères d’armes.

‘’Je demande à tous mes confrères de respecter le peuple de Guinée, de prôner l’entente et la paix. Nous sommes fiers de nos responsables politiques, parce quand il y a entente c’est profitable pour toute la population. Quant à nous forces de défense et de Sécurité, c’est de rester  derrière notre mission régalienne (…), celle d’être républicain, être à la solde et sous la  responsabilité de l’autorité. Nous avons un chef démocratiquement élu et nous sommes sous ses ordres’’ a rappelé le colonel Ansoumane Camara.

Cette cérémonie festive a été clôturée dans une ambiance festive entre policiers sur fond des pas de danses ‘’endiablés ‘’.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224)  655 31 11 13

 

Créé le Mardi 01 novembre 2016 à 17:35