Diaspora : Bruxelles sur le point de rapatrier de nombreux guinéens…

Diaspora

CONAKRY-Plusieurs sans-papiers guinéens vivant de manière illégale sur le territoire Belge pourraient être expulsés dans les prochains jours vers Conakry. Un vol charter serait déjà affrété pour leur retour le 28 de ce mois, a appris Africaguinee.com.

« Ils vont tout faire pour expulser les gens qui sont en situation irrégulière. Un vol est prévu pour le 28 septembre prochain. Lundi matin, il y a même eu de nouvelles arrestations de sans-papiers. Les gens sont détenus au centre fermé 127 bis, situé juste à l’aéroport », nous informe un ressortissant guinéen vivant en Belgique interrogé par Africaguinee.com.  

Le 15 septembre dernier, le Secrétariat d’Etat à l’Asile et à l’Immigration, Theo Franken qui s’est entretenu avec l’ambassadeur de Guinée à Bruxelles, a indiqué sur ses comptes twitter et facebook qu’un Airbus de la Défense Belge sera affrété pour le rapatriement des sans papiers.

Sur la légende d’une photo qu’il a prise avec l’ambassadeur Sylla, et postée sur sa page facebook et son profil twitter, Theo Franken écrit en néerlandais : « Entretien avec L'Ambassadeur Sylla de la Guinée. Le 28/9 partira le premier le vol spécial returnflight en direction de Conakry. Nous sommes le promoteur. Il y a beaucoup d'intérêt des autres états membres. L'Airbus de notre défense sera prêt », écrit le ministre Belge à l’immigration.

Cette annonce trouve un écho favorable chez certains internautes belges qui ont commenté le post du Secrétaire d’Etat. « Bien joué ! Dommage qu'il y a dans l'autre sens des milliers chaque jour en Italie. N’est-il pas temps de prendre des mesures contre cette véritable invasion ? », écrit un internaute.

 « De nombreux demandeurs d’asile viennent de Guinée tant disque le pays n’est pas en guerre. Ce n’est pas normal », enfonce un autre. Cependant d’autres estiment que c’est du gâchis « Ça va coûter une fortune pour les contribuables et aucune garantie qu'ils ne vont pas retourner. Car il y a à peine le suivi et les voilà de retour avec une nouvelle identité », critique cet autre internaute.

Contacté par nos soins, l’ambassade de Guinée basée à Bruxelles nous a indiqué qu’elle n’est pas au courant d’un éventuel rapatriement de guinéens vers Conakry. « On n’a pas l’information de façon officielle d’abord », nous a-t-on répondu.

A question de savoir dans quel cadre s’inscrivait la rencontre entre l’ambassadeur Sylla et Theo Franken le 15 septembre dernier, notre interlocuteur a dit ne pas être mesure de répondre. « On ne peut pas répondre à ça d’abord », a déclaré notre interlocuteur au bout du fil.

En 2014, la Guinée était le deuxième pays demandeur d’asile en Belgique après l’Afghanistan.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : 00224 655 31 11 11 12

 

Créé le Mercredi 21 septembre 2016 à 17:15

TAGS