Arrestation d’Ousmane Gaoual : Qu’en pense Baidy Aribot ? (Exclusif)

Politique

CONAKRY- Le Secrétaire exécutif de l’Union des Forces Républicaines s’est prononcé ce Mercredi 3 août 2016 sur la détention du député Ousmane Gaoual Diallo.

Baidy Aribot qui s’est confié en exclusivité à un journaliste de notre rédaction, a exprimé son regret sur l’arrestation de l’élu de la circonscription de Gaoual. Baidy Aribot dénonce également le non-respect de la Constitution qui protège le parlementaire, qu’il soit en session ou non.

« L’article 65 de la Constitution guinéenne est très clair. Il stipule qu’aucun membre de l'Assemblée Nationale ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l'occasion des opinions ou des votes émis par lui dans I ‘exercice de ses fonctions de Député.

Aucun Député ne peut pendant la durée des sessions, être poursuivi ou arrêté en matière pénale, qu'avec l'autorisation de l'Assemblée Nationale, sauf le cas de flagrant délit.

Aucun député ne peut, hors session, être arrêté ou détenu qu'avec l'autorisation du Bureau de l'Assemblée Nationale, sauf le cas de flagrant délit, de poursuites autorisées par l'Assemblée Nationale ou de condamnation définitive. La détention préventive ou la poursuite d'un député est suspendue si L'Assemblée Nationale le requiert » a rappelé Baidy Aribot qui trouve l’arrestation d’Ousmane Gaoual Diallo inopportune.

« Ce n’est pas au moment où on cherche à concilier les positions des uns et des autres qu’on doit mettre de l’huile sur le feu. On parle de dialogue et on amène l’autre partie à se radicaliser davantage. Je pense que la Guinée n’a pas besoin de telles situations » a indiqué le député uninominal de Kaloum qui a en même temps condamné les accrochages survenus la semaine dernière dans sa circonscription.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 03 août 2016 à 11:32