Affaire garde de corps de Cellou Dalein : Cheick Sako prend des dispositions…

Justice

CONAKRY-Face l’état de santé jugé critique d’un des agents de sécurité de l’UFDG, mis sous mandat de dépôt à la prison civile de Conakry, dans le dossier Mohamed Diallo, le ministre de la Justice a pris des dispositions.

Cheick Sako qui a été interrogé par Africaguinee.com a indiqué qu’il n’était pas au courant de cette information. Toutefois, il dit avoir donné des instructions au parquet Général pour que le malade soit hospitalisé.

« S’il y a effectivement un garde qui est malade, on va l’hospitaliser. J’ai donné des instructions. Si on a des informations factuelles,  quelque soit le détenu qui soit malade, on va l’hospitaliser à plus forte les détenus qui ont un caractère politique,», a assuré le garde des sceaux.

Mamadou Djan Diallo âge de 57 ans, a fait une crise ce samedi  à son lieu de détention. Il a passé la nuit à la clinique de la  maison centrale. Interrogé ce dimanche, maitre Alsény Aissata Diallo a confié que sa santé s’est un peu améliorée.

Cheick Sako souligne que son rôle est de donner des « instructions » au parquet Général, mais il revient aussi aux avocats des détenus de faire leur travail.

« Il faut que les avocats fassent aussi leur travail. Mon rôle c’est de donner des instructions au Parquet Général, pas au juge d’Instruction », précise le ministre d’Etat en charge de la Justice.

En mai dernier, un agent de  sécurité de l’UFDG, Mamadou Saidou Bah est décédé à l’hôpital Ignace Deen alors qu’il était en détention. Il était placé sous mandat de dépôt avec 20 autres agents du parti, dans l’affaire Mohamed Diallo, journaliste tué le 5 février 2016, lors d’un affrontement entre partisans de Bah Oury (déchu du parti) et Cellou Dalein Diallo.

A l’époque, le président de l’UFDG avait pointé un doigt accusateur sur le Ministre de la Justice et le Président Alpha Condé.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : 00224 655 31 11 12

 

Créé le Dimanche 24 juillet 2016 à 16:10