Politique : Cellou Dalein se prononce sur une démarche de Bah Oury…

Justice
cellou Dalein Diallo, leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée
cellou Dalein Diallo, leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée

CONAKRY- Cellou Dalein Diallo, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, a réagi ce Lundi 27 juin 2016 à la démarche entreprise par Bah Oury. L’ancien Premier Ministre qui s’est exprimé sur ce sujet, a estimé que la démarche de son ancien « complice » politique est tronquée.

« Monsieur Bah Oury a déposé une lettre au bureau de l’Assemblée Nationale à travers ses avocats. Je pense que l’Assemblée va le répondre. On ne peut pas se lever comme ça et aller demander à ce qu’on lève l’immunité d’un député » a réagi Cellou Dalein Diallo.

Les avocats de Bah Oury a saisi la semaine dernière le bureau du Parlement pour demander la levée de l’immunité parlementaire de Cellou Dalein Diallo. L’ancien exilé politique accuse le Président de l’UFDG d’avoir tenu des propos calomnieux à son encontre.

« Suite au dépôt de la plainte pour tentative d’assassinat et dénonciation calomnieuse sur la personne de Monsieur Mamadou Oury Bah, coups et blessures volontaires sur les personnes d’Abdoulaye Diallo et de Ibrahima Sory Bah, le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Dixinn, Conakry II, a présenté des réquisitions le 29 février 2016 à double volet » avait relaté les avocats de M. Bah Oury dans leur correspondance adressée au Président du Parlement Claude Kory Kondiano.

« C’est pourquoi, au nom et pour le compte de notre client, Monsieur Amadou Oury Bah, nous vous prions très respectueusement et conformément à la loi, de soumettre un  vote aux députés de l’Assemblée Nationale, en vue d’autoriser Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Conakry II, d’engager des poursuites pénales à l’encontre de Monsieur Mamadou Cellou Dalein Diallo, député à l’Assemblée Nationale afin que la lumière soit faite autour de la dénonciation calomnieuse dont Monsieur Amadou Oury Bah a été victime » poursuit le camp de M. Bah Oury.

A rappeler que l’Assemblée Nationale ne s’est pas encore prononcé sur ce sujet.

 

Boubacar Loudah Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Lundi 27 juin 2016 à 19:53