.

Guinée/examens nationaux : Le ministre Ibrahima Kourouma menace...

Facebook icon Twitter icon
Education
le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Dr Ibrahima Kourouma
le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Dr Ibrahima Kourouma

CONAKRY- Pour lutter contre la fraude lors des différents examens nationaux, le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, Dr Ibrahima Kourouma a pris certaines mesures. Parmi elles, figure l'interdiction faite aux candidats et aux surveillants d'apporter des téléphones dans les centres d'examen.

Ces dispositions visent à lutter contre la fraude pendant le déroulement des épreuves, lancées ce lundi sur toute l’étendue du territoire national, pour l'entrée en 7ème année, a appris africaguinee.com.

Le ministre Kourouma a déclaré que tout candidat ou enseignant pris avec un téléphone portable dans un centre d’examen sera renvoyé. Il a aussi annoncé l’interdiction formelle du régime d’internat durant la période d’examens.

Cette décision annoncée à la veille des examens par le ministre, sur les ondes des médias d’Etat, indique également que la tolérance zéro sera appliquée face à tout manquement sur le déroulement des épreuves jusqu’à la proclamation des résultats.

Le premier responsable de l’enseignement pré-universitaire a invité chacun des acteurs impliqués dans le processus des examens (superviseurs, surveillants, correcteurs, agents de saisi, agent de sécurité et santé) à observer les règles de bonne conduite.

À noter cent quatre-vingt -huit mille trois cent quarante-cinq (188.380) candidats affrontent l’examen d’entrée en 7ème cette année.

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

Créé le Mardi 21 juin 2016 à 11:17

TAGS