Labé : Pour une histoire de « sexe », des élèves protestent dans les rues…

Société
Des jeunes manifestants dans les rues de Labé   Photo-Africaguinee.com
Des jeunes manifestants dans les rues de Labé Photo-Africaguinee.com

CONAKRY- Une manifestation est signalée en ce moment même (10H30 GMT) dans la commune urbaine de Labé. Des élèves du collège Thyndel, dans la commune urbaine de Labé, sont sortis dans les rues pour protester contre la suspension de leur principal Amadou Diary Diallo, accusé d’harcèlement sexuel sur des collègiennes, a constaté sur place Africaguinee.com.

C’est suite à une plainte de plusieurs collégiennes auprès des autorités préfectorales de l’éducation que la décision a été prise après une enquête de plusieurs jours confiée à une commission créée pour la circonstance. Ce sont deux filles du collège Thyndel qui ont saisi le Directeur préfectoral de l’éducation accusant leur principal Amadou Diary Diallo de harcèlement sexuel. Les collégiennes ont affirmé que depuis qu’elles ont refusé les avances du principal, ce dernier refuse qu’elles suivent correctement les cours. Leur principal aurait selon elles, promis de les faire redoubler la classe.

L’intervention du Directeur Préfectoral de l’Education n’a pas permi de mettre fin à la révolte des jeunes élèves.

Aux environs de 11h, les manifestants étaient devant le collège de Konkola où ils s’affrontaient avec les élèves de cet établissement scolaire.

Les manifestants accusent les filles qui ont porté plainte chez les autorités préfectorales de l’éducation, d’être tout sauf sérieuses.

« A bas le DPE ! Nous exigeons le retour de notre principal ! Ce sont les filles qui sont bordelles ! », tels sont les slogans des manifestants.

A suivre…

 

Alpha Ousmane Bah

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Labé

(00224) 657 41 09 69

Créé le Mercredi 20 avril 2016 à 13:01