Terrorisme : Sécurité renforcée dans les hôtels et ambassades à Conakry (Reportage)

Menace terroriste

CONAKRY- Face au risque d’attaques terroristes en Guinée, la sécurité est renforcée dans plusieurs endroits stratégiques de capitale, notamment au niveau des ambassades occidentales et des Hôtels qui accueillent des expatriés, a constaté sur place africaguinee.com à travers un de ses reporters.

Au Grand hôtel de l’Indépendance, communément appelé ‘’Novotel’’, située à Boulbinet dans la commune de Kaloum,  un seul agent en uniforme et quelques agents de sécurité privée contrôlent tous ceux qui entrent dans la cour, à l’aide d’un scanner et une fouille corporelle systématique.

Sur recommandation du Gouvernement, ce réceptif hôtelier devrait augmenter le nombre de personnel sécuritaire dans les prochains jours.  Selon la directrice des ressources humaines de Novotel, Fanta Senkoun Kaba, les discussions sont en cours avec la gendarmerie pour accroitre le nombre d’agents de sécurité.

A l’hôtel ‘’Palm Camayenne’’ situé au quartier du même nom, dans la commune de Dixinn, la sécurité est plus renforcée. Sur place, un nombre important d’agents (policiers, gendarmes et agents privés) procèdent à des contrôles à plusieurs niveaux. Une fouille systématique est opérée sur toute personne qui souhaite accéder à l’hôtel, tant disque les véhicules sont passés au scanner.

"La mesure est prise aux alentours et à l’intérieur de l’hôtel. Nous avons ici la gendarmerie, la police et la sécurité privée.  Des caméras de surveillance et des présences  physiques ont été instaurées.  La sécurité est renforcée depuis qu’on  a appris les attaques dans la sous-région.  Donc, on est plus vigilant",  a confié Fidel  Gbamy responsable du département commercial et marketing de Palm Camayenne. 

Du côté de l’hôtel ‘’ Millenium Suite’’, situé dans la même commune, la vigilance est de mise.

 « On protège nos clients et le personnel.  Notre sécurité n'est pas  visible  mais, il y  a un important dispositif sur place.  Hormis,  ces gendarmes  nous avons  d'autres  hommes  habillés  en civil et des caméras pour surveiller permanemment l'hôtel », a déclaré un employé  qui a requis l’anonymat.

Dans ces différents hôtels, aucun chiffre n’a été fourni concernant le nombre d’agents nouvellement recrutés pour assurer la protection dans ces milieux qui,  selon certains observateurs, sont des endroits à potentiel risque.  

Depuis les attaques terroristes qui ont frappé la France le 13 novembre 2015, la sécurité est renforcée à l’ambassade de France qui siège au centre- ville de Kaloum. Cette mesure est toujours maintenue. Quatre agents de la gendarmerie sont postés à l’entrée pour contrôler les visiteurs et  surveiller les lieux.

A Coléyah Lansébounyi, où siège la représentation diplomatique de l’Union Européenne, les entrées sont également contrôlées.

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

 

 

Créé le Jeudi 24 mars 2016 à 9:44