Kondoma (Guéckédou) : Une fillette de 5 ans succombe d’une excision…

s
Image d'archive
Image d'archive

GUECKEDOU- En Guinée, malgré l’interdiction de la mutilation génitale féminine, cette pratique ancestrale persiste et  fait  des victimes. Une fillette âgée de 5 ans  a perdu la vie  après avoir été excisée,  à Kondoma, un village situé  à Guéckedou, a appris africaguinee.com.

Koumba Tonguino, c’est le nom de la  victime.  Elle faisait partie d’un groupe de 11 filles excisées. Malheureusement, elle a succombé 24 heures après avoir subi cette atrocité.

Trois personnes ont  été arrêtées par les services de sécurité, pour  leur  rôle présumé dans cette affaire  survenue  le 28 décembre de l’an dernier.  Il s’agit  d’une exciseuse âgée de 60 ans qui est aussi présidente des femmes de la localité, le grand-père de la victime et le Chef de secteur.

En Guinée, plusieurs jeunes filles sont exposées à cette pratique ancestrale. Pourtant selon les spécialistes, l’excision à des conséquences néfastes sur la santé de la reproduction chez la femme.

BAH Aïssatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14 

Créé le Mardi 12 janvier 2016 à 10:36