Labé : Arraisonnement de deux véhicules transportant des corps ‘’suspects’’ dans un camp militaire…

Echos des régions

LABE-Alors que la Guinée s’apprête à fêter la fin de l’épidémie d’Ebola, deux véhicules transportant des corps suspects ont été interceptés vendredi soir au camp El hadja Oumar Tall de Labé, constaté sur place Africaguinée.com

Aux environs de 20 heures, les deux véhicules ont été aperçus au rond-point Tinkisso se dirigeant des destinations inconnues. Sans aucune autorisation de transport de corps.

Les deux décès auraient été enregistrés  à l’hôpital régional de Labé ce vendredi des suites de maladie. Les autorités  guinéennes ont interdit tout transport de corps sur toute l’étendue du territoire  jusqu’à la fin de l’épidémie d’Ebola.

Alertée, la police s’est mise à la course-poursuite pour arraisonner les deux véhicules et les sommer de retourner à l’hôpital. Le commissaire central de la police s’est abstenu de tout commentaire.

Le gouverneur aurait ordonné  que les corps soient déposés à la morgue de l’hôpital régional de Labé et que les vehicules soient garés au commissariat central jusqu'à ce que les responsabilités soient situées dans cette affaire.

Cette situation intervient à une période où la Guinée s’apprête à célébrer la fin de l’épidémie Ebola le 29 décembre prochain.

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Tel (00224) 657 41 09 69

 

Créé le Samedi 26 décembre 2015 à 10:04