Kintinian (Siguiri): De violents heurts entre forces de l’ordre et populations locales…

Violences en Guinée
Image d'archive
Image d'archive

SIGUIRI- La tension ne faiblit pas à Kintinian entre des citoyens et les agents des forces de l’ordre. Ce samedi 5 décembre 2015, les violents affrontements ayant opposées des populations locales de Kintinian, aux fores de l’Ordre ont fait au moins un blessé par balle et plusieurs autres blessés légers. Cette sous-préfecture aurifère située à une trentaine de Kilomètres de Siguiri est devenue une poudrière où les violences autour les mines d’or sont devenues récurrentes.

« Les forces de l’ordre sont venues ce matin  pour des fins de recensement des cases dans  la zone de conflit entre la SAG (Société Aurifère de Guinée, Ndlr) et la population de Arawane pour l’indemnisation des populations. Alors que cette localité se trouve dans la concession de la SAG, les autochtones ont refusé de se faire recenser. C’est de là que sont parties les violences », a témoigné un citoyen joint au téléphone par un journaliste d’Africaguinee.com.

« Aux environs de 9heures 45, les forces de l’ordre sont venues de Siguiri accompagnées  du sous-préfet et du maire  de Kintinian dans le cadre du recensement des populations du site d’Arawane. Arrivés chez le doyen du village, les populations sont sorties massivement pour exprimer leur opposition à ce recensement. Tout d’un coup les choses ont dégénéré, les agents des forces de l’ordre ont commencé à jeter des gaz lacrymogènes et tirer des balles réelles. Une jeune élève qui fait la 9ème année a reçu une balle au cou », a raconté un citoyen contacté par nos soins.

Les violences liées aux activités minières sont devenues récurrentes dans cette partie de la Guinée  où l’exploitation de l’or est très florissante.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

 

 

Créé le Samedi 05 décembre 2015 à 21:58