Affrontements à Nzérékoré : Voici le dernier bilan...

Violences en Guinée
Image d'archive
Image d'archive

N’ZEREKORE- Les autorités guinéennes viennent de prendre de nouvelles dispositions pour ramener le calme du côté de Nzérékoré où des militants de deux partis adverses s’étaient affrontés ce weekend. Le préfet de Nzérékoré a annoncé ce lundi 5 octobre 2015 l’instauration d’un couvre-feu de 18h à 6h du matin. Cette mesure vise à éviter de nouvelles violences entre les militants de partis adverses en cette période de campagne électorale.

Le vendredi 25 septembre dernier, des accrochages avaient eu lieu dans plusieurs quartiers de Nzérékoré. Des militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée et des partisans du camp présidentiel s’étaient affrontés à coups de jets de pierres. Ces affrontements ont coïncidé à la visite du Président Alpha Condé dans la région.  

« La première disposition que nous avons prise c’est d’instaurer le couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin, parce qu’on entendait des coups de fusils partout. Et la deuxième disposition, c’est de faire des patrouilles  partout. Nous considérons que  toutes les zones sont des foyers de tensions, dès que des voisins sont opposés, il y a des attaques », a déclaré  le préfet de N’Zérekoré, Aboubacar Mbop Camara, joint au téléphone par un reporter de notre rédaction.

Au moins un mort et 29 blessés par balles ont été enregistrés lors de ces affrontements. 17 autres ont été blessés par des pierres. Selon le préfet Aboubacar Mbop Camara, les dégâts matériels sont également importants. On dénombre plusieurs maisons détruites et de nombreux véhicules calcinés.

Le couvre-feu a permis de ramener le calme dans la cité a précisé la première autorité de Nzérékoré. Cette décision pourrait être levée très bientôt selon le préfet Aboubacar Mbop Camara.

 

BAH Aïssatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Lundi 05 octobre 2015 à 12:56